Les dernières heures sont agitées du côté du Real Madrid. Entre une prise de bec entre Sergio Ramos et Florentino Pérez, une réunion de crise au sein du vestiaire merengue et un sommet dans les bureaux de la direction sportive, la Casa Blanca est en ébullition. Et on y voit déjà un peu plus clair à court et moyen terme. Ainsi, Santiago Solari, prolongé jusqu’en juin 2021, sait qu’il devrait probablement diriger son dernier match ce week-end à la tête du club.

Pérez en a décidé ainsi après s’être entretenu avec son directeur général José Angel Sanchez ce jeudi. Les noms de José Mourinho et Zinedine Zidane, deux anciens de la maison, sont toujours annoncés avec insistance. Mais quelle que soit l’identité du futur coach, les pensionnaires du Santiago Bernabeu ont d’ores et déjà dressé la feuille de route pour le mercato à venir. Des plans détaillés ce vendredi par Marca, qui rappelle pour commencer que l’opération Eder Militão (21 ans, FC Porto) est déjà bouclée.

Des besoins clairement identifiés

Mais qu’on se le dise, ce ne sera pas le seul mouvement dans la capitale espagnole. La direction sportive, qui envisage les départs de Gareth Bale et Isco, a identifié des besoins clairs pour les postes à renforcer. Outre le jeune Brésilien, un défenseur central supplémentaire est attendu. Un latéral gauche est également ciblé, sans doute pour préparer la succession d’un Marcelo en fin de cycle à Madrid. Au milieu, le Real souhaite accueillir deux joueurs.

Un profil à la Luka Modric, davantage créateur, est d’ailleurs ciblé. Le Croate, s’il devrait prolonger et terminer sa carrière à Madrid, n’a plus ses jambes de 20 ans et ne peut assumer seul la construction du jeu. Enfin, un attaquant de pointe sera aussi ciblé pour concurrencer et/ou épauler Karim Benzema, Mariano Diaz ayant quelque peu déçu (la piste Mauro Icardi revient comme un serpent de mer). Du pain sur la planche donc pour les recruteurs madrilènes !