A 21 ans, Ousmane Dembélé est à la peine du FC Barcelone. Recruté à prix d’or par les Blaugranas (105 M€ hors bonus) pour remplacer un Neymar parti au Paris Saint-Germain, l’international tricolore ne fait que traverser des zones de turbulences en Catalogne. D’abord blessé et absent plusieurs mois dès son arrivée en Espagne, Dembélé s’est ensuite attiré les foudres du microcosme catalan à cause de son comportement et son hygiène de vie. En clair, les retards aux entraînements sont trop nombreux et les habitudes culinaires du Français sont jugées non conformes au très haut niveau par les dirigeants barcelonais.

Une situation délicate à gérer pour un jeune élément qui ne peut même pas s’offrir un bol d’oxygène avec l’équipe de France au vu de ses prestations très fades en bleu. Une période pesante pour l’ancien Rennais, d’autant que les cadres du Barça n’hésitent plus à le recadrer publiquement. Ainsi, après Gerard Piqué et l’ancien capitaine blaugrana Carles Puyol, c’est Luis Suarez qui n’y est pas allé avec le dos de la cuillère. « Comme l’ont dit certains de mes coéquipiers, je pense qu’être footballeur est un privilège. Je crois qu’il devrait se concentrer davantage sur le football, et s’inspirer d’exemples de professionnalisme qu’il y a dans le vestiaire du Barça », a-t-il déclaré en marge de la rencontre entre la France et l’Uruguay.

Le BVB suit attentivement le cas Dembélé

Un an après son transfert au Barça, Ousmane Dembélé est donc clairement invité à inverser la vapeur. Dernièrement, le média local Sport révélait qu’un ultimatum avait été lancé au joueur. En clair, soit Dembélé parvient à s’adapter, soit il plie bagage. Sauf que cette situation ne serait pas aussi simple. En Allemagne, le cas Dembélé est en effet suivi avec attention puisque l’ancienne formation du joueur, le Borussia Dortmund, continue de recevoir les bonus inclus dans l’opération. Et d’après le média Welt, un départ prématuré du Français ferait les affaires du BVB, mais pas vraiment celles du Barça.

En effet, la vente de Dembélé aux Culés pourrait rapporter jusqu’à 45 M€ de bonus à Dortmund. Une information révélée depuis un bon bout de temps. Des bonus liés aux performances du joueur et du Barça en Ligue des Champions notamment. En revanche, le journal germanique indique qu’une clause supplémentaire permettrait aux Marsupiaux de récupérer l’intégralité de ces bonus d’un coup ! En effet, si Dembélé est vendu dès le mois de janvier 2019, le FC Barcelone serait obligé de verser l’ensemble des bonus négociés au BVB ! Une opération qui tournerait au fiasco comptable si Dembélé était vendu au rabais. Pas sûr donc que les Blaugranas veuillent à tout prix se débarrasser du Français dès cet hiver.