Avec Ousmane Dembélé, Philippe Coutinho faisait partie des recrues engagées par le FC Barcelone pour compenser le départ inattendu de Neymar au Paris Saint-Germain. Mais à l’instar du Français, le Brésilien ne s’est jamais imposé en Catalogne. Un constat terrible pour les Blaugranas qui ont déboursé 160 M€ (120 M€ + 40 M€ de bonus). Depuis, ils n’ont cessé d’essayer de s’en débarrasser. L’été dernier, quand le feuilleton Neymar battait son plein, Coutinho a logiquement été proposé au PSG. En vain.

Finalement, c’est avec le Bayern Munich que le Barça a fait affaire en prêtant son international auriverde au géant allemand. Un prêt payant de 20 M€ assorti d’une option d’achat de 120 M€. En Bavière, Coutinho a enfin pu se relancer (6 buts, 6 passes décisives en 18 matches de Bundesliga). Cependant, la direction munichoise s’est bien gardée de faire savoir si elle comptait ou non lever cette fameuse option d’achat, alors que le principal intéressé avait déjà fait savoir qu’il aimerait bien rester.

Personne ne veut payer 120 M€ pour Coutinho

De son côté, la direction culé semble avoir compris que le Bayern n’avait pas spécialement prévu de passer à la caisse. Pour preuve, les Catalans n’auraient pas dit non à une vente dès cet hiver. Au final, Coutinho terminera bien sa saison à Munich. Mais après, ça sera sans doute un retour à la case Barça en vue d’un nouveau départ. Mundo Deportivo annonce d’ailleurs que les Blaugranas se sont fait une raison.

En clair, l’actuel dauphin du Real Madrid en Liga estime qu’aucun club n’acceptera de payer les 120 M€ réclamés. Lié au Barça jusqu’en juin 2023, Coutinho devrait donc être « bradé ». Ainsi, un chèque compris entre 80 M€ et 90 M€ pourrait être suffisant pour convaincre les Catalans de lâcher l’ancien pensionnaire de Liverpool. Un tarif revu à la baisse qui reste tout de même conséquent. Avis aux amateurs...