« Leo Suarez ». Mundo Deportivo ose cette comparaison entre Lionel Messi et Luis Suarez à sa Une ce mercredi. Pour le quotidien sportif espagnol, l’Uruguayen a su se muer en leader pour pallier l’absence sur blessure de la Pulga, blessé au bras (il a depuis fait son retour à l’entraînement), ces derniers jours. Son coup du chapeau face au Real Madrid dimanche (5-1, 10e journée de Liga) est notamment dans toutes les têtes.

Avec 7 réalisations en 10 matches, el Pistolero est, avec Messi, le co-meilleur buteur des Blaugranas en championnat. Il savoure. « J’essaie toujours de faire du mieux possible. Ils étaient nombreux à douter de ce que nous étions capables de faire sans Leo. En tant que groupe et qu’équipe, nous devons être fiers de ce que nous avons réalisé », a-t-il lancé au micro de la radio uruguayenne Sport 890, balayant les critiques essuyées depuis quelques mois.

« Le FC Barcelone a besoin d’un n° 9 »

« À mon âge, je ne fais pas attention à ce que l’on dit sur moi. Je suis très critique envers moi-même », a-t-il lâché. Mais le buteur de la Celeste ne s’est pas contenté d’apprécier son excellent moment de forme. Le natif de Salto a également envoyé un message fort à la direction catalane. « Le FC Barcelone a besoin d’un n° 9. J’ai 31 ans et le club doit penser à l’avenir », a-t-il lâché. Il est suffisamment rare de voir un joueur réclamer l’arrivée d’un concurrent direct pour le signaler.

Sous contrat jusqu’en juin 2021, Luis Suarez espère donc voir débarquer un autre buteur au Camp Nou, tant pour le soulager que pour permettre au Barça d’atteindre ses objectifs. Pep Segura, directeur sportif, et Éric Abidal, secrétaire technique, savent donc ce qu’il leur reste à faire. Lorsque l’on sait que Paco Alcacer, prêté au Borussia Dortmund cet été (avec option d’achat), brille de mille feux en Bundesliga (7 réalisations en 4 matches)...