Tout est allé très vite. Le 4 janvier dernier, alors qu’il était interrogé sur les situations compliquées de Kevin Gameiro et Michy Batshuayi, l’entraîneur de Valence, Marcelino, déclarait qu’il ne voyait pas de départ en vue pour ses deux attaquants cet hiver. « Kevin et Michy vont jouer un match contre Vitoria (Deportivo Alavés, ndlr), avec l’envie d’aider l’équipe. Tout ce qui doit se passer se passera. Dans ma tête, je ne vois qu’à court ou moyen terme, ils vont continuer avec nous. » Depuis, les choses ont changé. Radicalement.

Au sortir du huitième de finale aller de coupe du Roi perdu contre le Sporting Gijon (1-2), Marcelino exprimait son ras-le-bol vis-à-vis de l’ancien Marseillais, dont le rendement en championnat (1 but) est plus que décevant. « J’ai perdu patience avec certains joueurs. Il faut recruter des joueurs en attaque. » Une déclaration qui a scellé l’avenir de Batshuayi à Mestalla. Cet après-midi, Mateu Alemany, directeur général du club ché, a en effet confirmé la fin prochaine de l’aventure valenciane du Belge.

« Nous sommes en train de négocier le départ de Batshuayi avec plusieurs clubs. J’espère que ce départ se concrétise dans les prochaines heures ou les prochains jours. Ça fait plusieurs semaines que le joueur est dans cette situation. Mais pour le moment, il faut voir avec les clubs intéressés. On espère, pour le bien du joueur et du club, qu’une solution soit trouvée », a-t-il déclaré en conférence de presse. S’il n’a pas précisé l’identité des clubs concernés, les noms Crystal Palace et West Ham sont cités pour accueillir le joueur appartenant toujours à Chelsea.