L’élimination prématurée de l’Olympique Lyonnais en Ligue Europa a laissé des traces au sein du club rhodanien. En interne, on panse encore les plaies après cette terrible désillusion européenne. Vendredi, le président de l’OL Jean-Michel Aulas improvisait même une réunion avec son staff technique pour constater les dégâts. Une entrevue qui a duré 2h30 avec un Bruno Genesio visiblement affecté par les événements survenus la veille.

Présent en conférence de presse, Genesio a même concédé à demi-mots que son avenir à Lyon demeurait incertain. Lucide sur son sort, le technicien lyonnais sait éperdument qu’une troisième place en Ligue 1 ne suffirait pas à plaider sa cause face aux velléités de changement du président Aulas. Ce samedi, des informations en provenance de Nantes attesterait l’hypothèse d’un départ de Bruno Genesio en juin prochain. Selon Presse Océan, l’OL aurait entamé une opération séduction auprès de l’entraîneur du FC Nantes, Claudio Ranieri !

Claudio Ranieri plait énormément à l’Olympique Lyonnais

Le coach transalpin recueillerait tous les suffrages auprès de Jean-Michel Aulas, convaincu que Ranieri possède le profil idéal pour relancer l’Olympique Lyonnais. A Nantes, l’ancien entraîneur de Leicester réalise des miracles et les Canaris conservent plus que jamais l’espoir de disputer l’Europe la saison prochaine. Et un élément pourrait également servir les intérêts lyonnais : les relations orageuses entre Ranieri et son président Waldemar Kita.

Les divergences d’opinions entre les deux hommes perdurent depuis plusieurs semaines. Un climat anxiogène qui pousserait le Mister à s’interroger sur son avenir dans la Cité des Ducs. Le projet lyonnais possède les arguments nécessaires pour convaincre le coach nantais de relever le défi. Outre la piste Claudio Ranieri, le profil de Lucien Favre reste apprécié à Lyon. L’après Genesio se prépare en douceur du côté du Groupama Stadium...

10% sur tout Foot.fr avec le code FM10