Le Stade Rennais a présenté à la presse sa recrue hivernale Steven Nzonzi ce lundi, trois jours après avoir vécu une soirée riche en émotions au Roazhon Park face à Nantes, avec une victoire 3-2 en toute fin de match. Nzonzi y était et il a pu apprécier « une très belle ambiance », selon ses propres mots. Entouré du président Olivier Létang et de l’entraîneur Julien Stéphan, le milieu de terrain français de 31 ans a redit les raisons de son engagements avec le club breton.

« J’ai tout de suite aimé le challenge. C’est un club qui donne l’image d’évoluer très positivement. Ça m’a tout de suite plu, je voulais rentrer dans mon pays, découvrir la Ligue 1. Il y avait pas mal de conditions qui ont fait que j’ai tout de suite accepté. J’ai discuté avec le président, ça s’est très bien passé. Tout ça que je fais que je suis là aujourd’hui et je suis très content », a-t-il déclaré. Mais c’est surtout Olivier Létang qui s’est exprimé. Un président visiblement très heureux de ce beau coup réalisé sur le mercato hivernal.

Un prêt gratuit

« C’est quelqu’un qu’on connait depuis longtemps. Il a plus de 305 matches dans des championnats de première division. On est vraiment très heureux qu’il nous rejoigne aujourd’hui. (…) Si quelqu’un devait arriver, il devait apporter une vraie valeur ajoutée à cet effectif qui est de qualité, et un profil qui nous apporte techniquement et tactiquement. Il arrive avec toute son expérience et son humilité », a-t-il d’abord déclaré, avant de confirmer ce que nous vous révélions au moment des négociations : Nzonzi restera au club si Rennes termine sur le podium.

Il est aussi revenu sur des contacts établis précédemment. « Avant, c’était trop tôt. Les planètes se sont alignées. Il y a eu une envie forte et réciproque. Il avait beaucoup d’autres propositions. Mais à partir du moment où on a échangé plus profondément, il avait que ça en tête, rejoindre le Stade Rennais. (…) C’est un prêt gratuit, il n’y a pas d’indemnité », a précisé Létang. Julien Stéphan s’est lui félicité de pourvoir compter sur un nouveau profil au cours des prochaines semaines. « Il vient compléter les profils de nos milieux de terrain. Il est différent par son expérience, sa maturité, son profil, son bagage technique, sa taille aussi. On est ravi de l’accueillir. (…) On a différentes options. On peut passer à deux, à trois, en fonction des circonstances. Ça va l’apporter des choix supplémentaires. » Reste à savoir quand Nzonzi sera disponible, son dernier match remontant au 11 décembre dernier, face au PSG en Ligue des Champions.