L’Olympique Lyonnais avait déjà grillé tous ses jokers dans sa quête du podium avant d’aborder ce déplacement à Metz. Les hommes de Bruno Genesio voulaient mettre la pression à l’OM avant son match face à Montpellier à 21 heures. A cette occasion, Bruno Genesio alignait un 4-3-3 avec Memphis Depay préféré à Mariano Diaz à la pointe de l’attaque lyonnaise. Côté messin, Frédéric Hantz optait pour un 4-2-3-1 et pouvait compter sur un Nolan Roux en feu depuis plusieurs matchs. Dès les premières minutes, l’OL mettait la pression sur les buts gardés par Kawashima. Alerté à l’entrée de la surface, Memphis Depay enroulait bien son ballon et obligeait Kawashima à détourner en corner (1ère). Sur le corner tiré par Depay, Marcelo prenait le dessus sur Niakhaté et trompait le portier japonais de la tête (0-1, 1ère).

Une nouvelle fois sur corner, Lyon se montrait dangereux. Depay trouvait la tête de Tousart mais celle-ci passait à côté (7e). Il fallait attendre le quart d’heure de jeu pour entrevoir la première opportunité messine du match. Bien alerté par Dossevi à l’entrée de la surface, Roux voyait sa frappe enroulée détournée en corner par Lopes. Mais les hommes de Frédéric Hantz éprouvaient les pires difficultés sur phases arrêtées. Sur un nouveau corner de Depay, Kawashima se trouait, ce qui profitait une nouvelle fois à Marcelo qui de la tête poussait le ballon dans le but vide (0-2, 21e). Au bord de la rupture, Metz subissait les assauts rhodaniens. Fort de ses deux buts d’avance, l’OL mettait le pied sur le ballon et muselait bien son adversaire du jour.

L’OL se fait plaisir offensivement

Au retour des vestiaires, le FC Metz revenait avec de meilleures intentions sur la pelouse et obligeait l’Olympique Lyonnais à reculer. L’OL opérait en contres et sur l’un d’entre eux, la formation rhodanienne manquait d’asséner le coup de grâce aux Messins. Bien décalé par Ndombele sur la gauche, Bertrand Traoré débordait et centrait pour Memphis Depay au point de penalty, mais l’international hollandais ouvrait trop son pied (57e). Les joueurs lorrains répondaient sur un coup-franc de Mollet mais Anthony Lopes se détendait bien (62e). Les hommes de Bruno Genesio prenaient définitivement le large sur un excellent ballon en profondeur de Ndombele pour Depay qui d’un petit piqué ajustait Kawashima (0-3, 65e).

Trois minutes plus tard, Depay encore lui filait en contre et servait sur un plateau Traoré dans la surface qui ajustait tranquillement Kawashima (0-4, 68e). Complètement dépassé par les événements, Metz tentait de sortir la tête de l’eau avec une belle frappe de Cohade bien détournée en corner par Lopes (73e). L’Olympique Lyonnais parachevait son succès sur une récupération de Gouiri qui transmettait à Depay. L’ancien joueur de Manchester United lançait Mariano Diaz qui d’un piqué trompait Kawashima (0-5, 86e). Grâce à ce dix huitième succès de la saison, l’Olympique Lyonnais mettait la pression à l’OM et revenait provisoirement sur le podium de Ligue 1.

Retrouvez le film du match sur notre live commenté.