Conforter sa troisième place de Ligue 1 et bien préparer la réception du FC Barcelone. Tels étaient les objectifs de l’Olympique Lyonnais ce vendredi soir face à l’En Avant de Guingamp dans le cadre de la 25e journée du championnat de France. À quatre jours de son huitième de finale aller de Ligue des Champions, le club rhodanien n’avait donc pas le droit à l’erreur, d’autant plus qu’il restait sur une défaite à Nice (0-1). En face, l’EAG, lanterne rouge, voulait réaliser un bon résultat pour revenir éventuellement à un point du Stade Malherbe de Caen, et également renouer avec la victoire après trois revers de rang en L1. Avant le Barça, Bruno Genesio faisait légèrement tourner dans son 4-2-3-1 avec les titularisations de Marçal, Tousart et Terrier à la place de Mendy, Ndombele et Depay. Côté guingampais, Jocelyn Gourvennec conservait son 4-3-3 avec comme seul changement Sorbon qui remplaçait Kerbrat en défense.

Après avoir pris possession du ballon, les Gones s’approchaient de la surface adverse et trouvaient même la faille. Servi par Fekir, Dembele trouvait Terrier au point de penalty qui terminait le travail. Son but était cependant refusé pour un hors-jeu de l’ancien joueur du Celtic (9e). Passeur sur cette action, Dembélé se procurait derrière une énorme opportunité. Alors que Terrier n’arrivait pas à conclure, le numéro 9 lyonnais tirait vers le but vide, et Eboa Eboa sauvait l’EAG du talon (13e). Dans le dur, les Guingampais finissaient par craquer. Après un petit cafouillage, Aouar déclenchait une lourde frappe que Caillard repoussait sur sa droite. Sur le deuxième ballon, Terrier ne se posait aucune question et envoyer le ballon dans la lucarne d’une demi-volée (15e, 1-0). Peu offensifs en ce début de match, les Guingampais tentaient de répondre et Lopes manquait sa prise de balle sur un centre de Coco, offrant un corner à l’EAG.

L’OL assure l’essentiel

Il n’en fallait pas plus aux visiteurs pour revenir au score. Rebocho se chargeait de ce corner côté droit et Eboa Eboa surgissait pour égaliser d’un coup de tête (21e, 1-1). Dès lors, les Gones repartaient vers l’avant mais Caillard s’imposait face à Fekir (27e) et Dubois (34e) alors que de l’autre côté, Ndong manquait sa frappe au terme d’un beau mouvement (30e). À dix minutes de la fin du premier acte, les Lyonnais étaient cependant récompensés puisque Fekir redonnait l’avantage aux siens d’une superbe frappe enroulée (35e, 2-1). Le score était donc de 2-1 à la pause. Au retour des vestiaires, les Gones laissaient quelques espaces aux Guingampais et Thuram essayait d’égaliser. Sur un centre de Rebocho, Mendy s’effaçait pour son coéquipier mais le joueur de 21 ans était un peu court pour cadrer son tir (47e). Revenus avec de bonnes intentions, les joueurs de Jocelyn Gourvennec continuaient leur travail.

Juste avant l’heure de jeu, Mendy utilisait son physique pour faire le tour de Denayer et armer une frappe. Vigilant, Lopes captait cette tentative qui manquait de puissance (59e). Les deux entraîneurs procédaient alors à des changements et Bruno Genesio devait lancer Mendy à la place de Denayer, touché aux adducteurs (61e). Et sur la pelouse, Caillard sauvait les meubles. Le gardien de l’EAG sortait en effet une belle tête de Dembélé sur un coup-franc de Terrier (65e). Les Gones géraient cette avance mais s’offraient tout de même quelques frayeurs. Pressé par Benezet, Marcelo perdait le ballon dans sa surface et le numéro 10 guingampais centrait en retrait vers Roux, qui butait finalement sur Lopes (74e). Entré en jeu peu de temps auparavant, Depay tentait lui sa chance loin, sans succès puisque sa frappe passait à côté (86e). Et dans les dernières secondes, Roux envoyait un énorme coup de tête sur la barre transversale de Lopes (90e+3) ! Malgré cette dernière occasion, l’OL s’imposait donc 2-1 face à l’EAG. Place désormais au Barça !

Revivez le film de la rencontre sur notre live commenté.