Dans le cadre de la deuxième journée de Ligue 1, l’AS Saint-Etienne recevait le Stade Brestois à Geoffroy-Guichard. Après leur court succès à Dijon (2-1) lors de la 1ère journée, les Verts voulaient enchaîner devant leur public. Côté brestois, les hommes d’Olivier Dall’Oglio souhaitaient ramener au moins un point de leur déplacement dans le Forez. Pour cette première dans le Chaudron, Ghislain Printant s’appuyait sur un 4-2-3-1 et continuait de faire confiance à Harold Moukoudi en l’absence de Saliba blessé. Dall’Oglio optait pour un schéma tactique similaire avec le seul Gaëtan Charbonnier en pointe. Dès la 4ème minute, l’ASSE se procurait sa première opportunité du match. Bien alerté sur la droite, Debuchy remisait pour Aholou dont la tête était bien captée par Larsonneur. Les hommes de Ghislain Printant maintenaient la pression sur les buts brestois. Boudebouz sur coup-franc trouvait Debuchy dans la surface dont la tête filait à côté (10e).

Saint-Etienne se montrait très dangereux sur phases arrêtées. Boudebouz sur corner trouvait Aholou lancé dont la tête passait juste au-dessus (16e). Les Verts continuaient d’insister dans la surface brestoise. Bien lancé par Bouanga, Khazri sur la droite réussissait un petit numéro dans la surface avant de voir sa tentative contrée (29e). Juste avant la pause, Brest manquait d’ouvrir le score à la surprise générale. Bien lancé sur la gauche, Grandsir entrait dans la surface et voyait sa frappe heurter le montant. Le ballon revenait sur Charbonnier dont la frappe était sauvée sur sa ligne par Perrin (41e). Dans la foulée, le promu se procurait une nouvelle occasion. Sur coup-franc, Autret trouvait la tête de Bain qui obligeait Ruffier à s’employer (42e). Deux opportunités qui galvanisaient les joueurs brestois. À quelques secondes du retour aux vestiaires, le promu ouvrait logiquement le score. Sur la droite, Autret distillait un excellent centre pour Faussurier qui, d’une frappe croisée, trompait Ruffier (0-1, 45e+1).

Denis Bouanga sauve les Verts

Au retour des vestiaires, Saint-Etienne frôlait la correctionnelle. Autret récupérait le cuir dans les pieds de M’vila et tentait un lob astucieux qui manquait de surprendre Ruffier (49e). Piqués au vif, les Verts réagissaient avec Bouanga à la baguette. L’ancien Nîmois combinait avec Hamouma dont la frappe était bien captée par Larsonneur (51e). Deux minutes plus tard, Denis Bouanga, encore lui, s’infiltrait dans la surface et décochait une lourde frappe qui rasait le montant du portier brestois (52e). Ghislain Printant insufflait du sang neuf en attaque avec l’entrée de Beric à la place d’Hamouma (64e).

Dans le dernier quart d’heure, l’ASSE manquait l’égalisation. Sur un ballon mal négocié par la défense brestoise, Bouanga surgissait dans la surface mais butait sur Larsonneur (76e). Quelques secondes plus tard, Trauco, à l’entrée de la surface, décochait une belle frappe qui passait juste à côté (77e). Mais Saint-Etienne parvenait enfin à égaliser dans le money-time. Sur la gauche, Nordin débordait et centrait. Son centre mal négocié revenait sur Bouanga qui ajustait Larsonneur d’une frappe imparable (1-1, 83e). Une égalisation qui galvanisait évidemment les joueurs stéphanois qui tentaient par tous les moyens de prendre l’avantage. Sur la droite, Boudebouz distillait un bon centre pour Bouanga dont la tête passait au-dessus (90e+1). Les hommes d’Olivier Dall’Oglio pouvaient s’en mordre les doigts, mais revenaient avec un bon point de ce déplacement à Geoffroy-Guichard.

10% sur tout Foot.fr avec le code FM10