De retour en Ligue 1 cette saison après son titre de champion de Ligue 2 lors de l’exercice 2017-2018, le Stade de Reims avait réalisé un très bon retour le week-end dernier en allant s’imposer à Nice (0-1). Et pour tenter de confirmer, les Rémois défiaient ce vendredi soir l’Olympique Lyonnais, vainqueur d’Amiens (2-0), dans son stade Auguste Delaune. Un adversaire qui leur avait bien réussi puisqu’ils s’étaient imposés 4-1 lors de leur dernière confrontation en 2016. Pour cette première rencontre de la deuxième journée, David Guion alignait la même équipe que contre les Aiglons. Un 4-2-3-1 avec notamment la recrue Romao dans l’entrejeu et le capitaine Martin en numéro 10. Côté lyonnais, Bruno Genesio faisait aussi confiance aux mêmes joueurs et optait pour le même 4-4-2 en losange.

Dès le coup d’envoi, les Gones décidaient de mettre le pied sur le ballon pour jauger leurs adversaires et organiser le jeu, mais les Rémois, avec un gros pressing, se montraient les premiers dangereux. Bien servi par Konan depuis le côté gauche, Oudin plaçait une reprise de volée qui passait de peu au-dessus de la cage de Gorgelin (11e). La réponse lyonnaise intervenait rapidement puisqu’après un enchaînement de Traoré, Dubois s’essayait à la frappe mais sa tentative fuyait le cadre (19e). Dans un match plutôt engagé mais pauvre en occasions, les joueurs de Bruno Genesio montaient en puissance petit à petit. L’ancien défenseur du FC Nantes, déjà auteur de la première tentative des siens, trouvait ensuite la faille sur un corner mais le but était refusé pour un hors-jeu (24e). Comme son adversaire Dubois, Oudin tentait lui aussi une nouvelle fois sa chance mais sa frappe n’inquiétait pas Gorgelin (25e). Le portier lyonnais ne pouvait cependant rien faire quelques minutes plus tard. Sur un magnifique centre de Konan, Chavarria avait tout son temps pour placer sa tête et tromper sa vigilance (32e, 1-0). Un but qui permettait au Stade de Reims de rentrer aux vestiaires avec de l’avance.

De bons débuts pour le promu

Malgré ce but de retard à la pause, Bruno Genesio ne réalisait aucun changement. Et ses joueurs démarraient très fort ce deuxième acte. Après une première situation pour Traoré (50e), Mariano ne trouvait pas le cadre de la tête sur le corner suivant (51e). Ne trouvant pas la solution dans la surface, les Gones tentaient alors leur chance de loin, à l’image d’Aouar mais sa frappe enroulée était captée en deux temps par Mendy (56e). Après de nouveaux essais de Marcelo (62e) et Depay (65e), Bruno Genesio décidait d’apporter du sang neuf sur le plan offensif. Cornet prenait en effet la place de Mariano alors qu’Aouar était remplacé par Terrier (66e). Ce dernier s’illustrait d’ailleurs rapidement sur la pelouse d’Auguste Delaune mais butait sur Abdelhamid (68e). Le bloc défensif rémois tenait pour le moment mais les hommes de David Guion ne créaient plus du tout le danger, malgré un tir de Mbemba (72e).

Buteur le week-end dernier au Groupama Stadium, Depay voulait une nouvelle fois trouver le chemin des filets et égaliser pour son équipe. L’attaquant néerlandais décochait une frappe vicieuse mais Mendy repoussait des poings (72e). Le temps passait et les Gones ne trouvaient pas la faille face à des Rémois dans le dur. Mais à force d’attaquer, les Lyonnais laissaient des espaces derrière. Parti dans le dos de la défense, Doumbia était servi et filait au but pour le break. Mais face au retour de Morel, l’international malien ne trouvait pas le cadre sur sa frappe enroulée (80e). Face à des Rémois défensifs et solides, les joueurs de Bruno Genesio poussaient pour arracher le point du match nul, en vain malgré une ultime tentative de Cornet captée par Mendy (90e). Le Stade de Reims créait donc la surprise en s’imposant 1-0, sa deuxième victoire en autant de matches. Le promu tentera donc d’enchaîner contre Amiens. De son côté, l’OL devra déjà se rattraper vendredi prochain avec la réception de Strasbourg.

Revivez le film de la rencontre sur notre live commenté.