Le PSG tournera une page de son histoire à la fin de la saison. Fini le Fly Emirates présent sur le maillot du club depuis 2005, la compagnie aérienne de Dubaï se retirera en juin prochain. L’accord entre les deux entreprises prévoyait un montant de 25 à 30 M€. Insuffisant aux yeux des dirigeants qui souhaitaient au moins le double. Après des mois de négociations, c’est finalement le premier groupe hôtelier en France, Accor, qui a raflé la mise. L’annonce a été réalisée hier matin par le futur sponsor, dont le PDG n’est autre que Sébastien Bazin, ancien président du PSG entre 2009 et 2011.

Ce n’est pas Accor qui devrait apparaître sur le maillot mais plutôt ALL (Accor Live Limitless), soit le nouveau programme de fidélité de la marque. Le club doit empocher environ 52 M€ avec ce nouveau partenariat, ce qui le fait entrer dans le top 4 des clubs européens. « C’est une journée historique pour le club. C’est le sponsoring le plus important de notre histoire au club. Nous sommes honorés de cet accord trouvé avec Accor. Je suis très heureux d’accueillir à nouveau Sébastien Bazin dans la famille » a entamé un Nasser Al-Khelaïfi tout sourire en conférence de presse.

Al-Khelaïfi ne craint pas le Fair-play financier

Le président du PSG n’a pas souhaité révéler les montants de ce contrat XXL, préférant garder le secret. À la place, il a affirmé que ça plaçait le club vers les sommets mais a tout de même donné sa durée. « Le contrat est de trois ans avec une option de prolonger de 3 ans. C’est un bon deal pour nous. » Durant cette conférence, la presse a pu poser de rares questions et forcément, le sujet du Fair-play financier a été abordé puisqu’il est l’actualité brûlante du moment. Al-Khelaïfi s’est voulu très clair à ce sujet.

« Nous respectons le règlement du Fair-play financier. Je l’ai réitéré maintes fois, nous respectons toujours le règlement de l’UEFA. Nous n’irons jamais contre ce règlement. C’est un accord très transparent, très ouvert, très juste pour tous les deux parties » a prévenu le boss parisien, très sûr de son fait. Accor compte bien également profiter de l’image du PSG, puisque des ambassadeurs de renom vont soutenir ce projet. « Teddy Riner, Raí ou David Beckham vont porter ce partenariat partout dans le monde » a expliqué Bazin. Voilà qui devrait permettre au PSG de dépasser le million de maillots vendus à travers le monde.