C’est fait : le Stade Rennais tient son nouveau président. Après le départ assez houleux d’Olivier Létang début février, le club breton devait donc se trouver un nouveau dirigeant. Et c’est vers Nicolas Holveck que les Rennais se sont tournés. Fort d’expériences à Nancy, puis à l’AS Monaco où il a notamment été directeur général adjoint, il va prendre les commandes du troisième de Ligue 1, du haut de ses 48 ans. Dans un long entretien publié par Ouest-France quelques minutes après l’annonce de sa nomination, il en a dit un peu plus sur ses plans pour les Rouge et Noir.

« Olivier Létang un très grand professionnel. Il a fait un travail remarquable, il suffit de voir où en est le club aujourd’hui avec une fin de saison qui s’annonce juste exceptionnelle. Il faut rester sur cette ligne de résultats sportifs incroyables. C’est une grande performance qu’il faut poursuivre et mener à son terme. Le podium ? Bien sûr. Et je pense que les joueurs ne pensent qu’à ça. Le coach aussi. C’est une opportunité unique. Être troisième de Ligue 1 pour Rennes, je pense que c’est surperformer. D’autres clubs travaillent un peu moins bien en ce moment. Donc il ne faut pas s’en priver. Rennes a les moyens pour être à ces places-là et se battre chaque année pour l’Europe, c’est sûr », a-t-il d’abord lancé.

Le club cherche un directeur sportif

Pas de doutes donc, Holveck veut que son équipe surfe sur la bonne dynamique qui a été installée lors des dernières saisons, et affiche clairement sa volonté de lutter pour une place en Europe tous les ans. Mais s’il y a un dossier qui paralyse l’actualité rennaise en ce moment, c’est celui du directeur sportif. « Le terme importe peu. Moi, je ne vais pas m’inventer technicien, en effet. Ça fait plus de vingt ans que je vois des matches, mais je ne suis pas un technicien. Ce n’est pas moi qui pourrais prétendre dire si Dupont est meilleur que Durant. Je peux donner un avis mais ce n’est qu’un avis et je laisse les techniciens se prononcer », a ainsi expliqué Holveck.

« Donc, effectivement, il faudra quelqu’un pour combler ce trou entre Julien et moi pour qu’on soit une équipe la plus complète possible. Et ça va être la priorité des prochains jours. Il ne faut perdre de temps. On doit préparer la saison prochaine très vite. On a besoin de cette personne très vite. Car Julien a aussi besoin de quelqu’un avec qui échanger, de cette personne qui pourra l’aider, l’épauler. Qui lui amène des bons joueurs aussi, la priorité ». Le club breton a tenté d’arracher Florian Maurice à l’Olympique Lyonnais, sans succès. Jean-Michel Aulas avait ainsi confirmé qu’il ne devrait pas quitter le navire. Canal+ évoquait récemment le nom de Gilles Grimandi, ex recruteur d’Arsenal et ancien responsable de la cellule de recrutement de l’OGC Nice. On devrait rapidement en savoir plus...