Effet Gustavo Poyet ou pas, les Girondins de Bordeaux se portent mieux. Depuis le départ de Jocelyn Gourvennec, le club au scapulaire a enchaîné deux succès, le dernier en date dimanche contre l’Olympique Lyonnais (3-1, 23e journée de Ligue 1). Mais les Marine-et-Blanc cherchent toujours à se renforcer offensivement pour confirmer ce redressement encore fragile.

Et après avoir creusé les pistes Martin Braithwaite (Middlesbrough), Diafra Sakho (finalement parti à Rennes) et Aleksandar Mitrovic (Newcastle), les Bordelais étudient désormais la possibilité de faire signer Nicklas Bendtner (30 ans) ! Sud Ouest et L’Équipe annoncent en effet que les pensionnaires du Matmut Atlantique sont en discussions pour accueillir l’attaquant de Rosenborg sous la forme d’un prêt.

Bordeaux hésite encore...

L’international danois (79 sélections, 30 buts) a retenu l’attention des Aquitains après son rebond réussi en Norvège. La saison passée, l’ancien enfant terrible d’Arsenal s’est refait la cerise en inscrivant 19 buts en 29 apparitions en championnat, participant activement à la conquête du titre de champion. Il souhaiterait surfer sur cette dynamique pour rejoindre un club plus huppé dans les dernières 48 heures du mercato, histoire de se préparer au mieux en vue du Mondial en Russie avec le Danemark... futur adversaire des Bleus.

Toutefois, L’Équipe précise que ce dossier ne ferait pas totalement l’unanimité du côté du Haillan. Si Poyet est conquis, certaines voix s’élèvent en interne, s’interrogeant sur le bien-fondé de l’opération au regard du passé du joueur (surnommé Lord pour ses frasques à répétition dans sa jeunesse) mais aussi de sa condition physique incertaine (il n’a plus joué en match officiel depuis le 7 décembre). Il ne reste que quelques heures aux Girondins pour prendre leur décision finale dans le dossier Bendtner.