Depuis le début du mercato estival, c’est le feuilleton dans l’Hexagone. Arrivé à l’OGC Nice en 2016 en provenance de Liverpool, Mario Balotelli souhaiterait depuis plusieurs semaines quitter le club du sud de la France. Depuis, l’Olympique de Marseille s’est rapidement positionné pour s’attacher ses services. Une réunion au centre Robert Louis-Dreyfus a même eu lieu entre l’international italien et Jacque-Henri Eyraud, le président du club phocéen. Mais les parties n’ont jamais réussi à trouver un accord pour le transfert.

Et alors que le dossier semblait tomber à l’eau, les dirigeants de l’OGC Nice sont revenus sur le cas de l’ancien joueur de Liverpool après la défaite des Aiglons contre le Stade de Reims (0-1) ce samedi dans le cadre de la 1ère journée de Ligue 1. Interrogé par Canal + à ce sujet, le président niçois Jean-Pierre Rivère a expliqué que l’OM n’avait plus donné signe de vie pour son attaquant, encore sous contrat jusqu’en juin 2019 : « Marseille, je n’ai pas de nouvelles donc je ne sais pas. Je ne sais pas ce que veut faire Marseille... On va nous, de toute façon, faire les choses. » À propos des transactions, une première offre a cependant bien été formulée par l’OM, alors qu’un doute subsistait à ce sujet. « Ils ont transmis une offre mais qui était... je communiquerai les chiffres plus tard, voilà, on comprendra pourquoi on ne peut pas se mettre d’accord sur ces chiffres-là », a conclu le président de l’OGCN.

Suite au propos de son président, Patrick Vieira, entraîneur du club niçois depuis quelques semaines, a lui aussi été questionné sur Mario Balotelli, pas dans le groupe ce samedi à cause d’une suspension. Et comme l’a expliqué le technicien de 42 ans, « Super Mario » veut toujours partir : « ça va être très compliqué, très difficile, vu que le joueur veut partir... Ce qui est important pour moi et pour le club, c’est de garder des joueurs qui veulent faire progresser le club, et à partir du moment où Mario décide ou veut partir, il faudra que le club fasse le nécessaire pour le laisser partir. » Ce dossier est donc loin d’être terminé et il reste encore trois semaines aux Phocéens pour tenter de s’attacher les services du joueur de 27 ans...