Nice s’est fait une raison. Après avoir su résister l’été dernier aux courtisans de son entraîneur, le Gym ne pourra pas retenir plus longtemps Lucien Favre. Annoncé avec insistance du côté du Borussia Dortmund, le coach suisse devrait se désengager en échange d’une indemnité de 3 M€ pour les Aiglons. Un départ que le président Jean-Pierre Rivère souhaite compenser en réalisant, encore une fois, un joli coup sportif et médiatique.

En effet, après les coups Favre, Balotelli et Ben Arfa, le dirigeant niçois a une idée bien en tête selon Nice Matin. Le journal révèle en effet que les pistes Eduardo Berizzo (ex-Séville) et Peter Bosz (ex-Ajax et Borussia Dortmund) ne seraient plus prioritaires, car l’OGCN veut engager Patrick Vieira ! Annoncé comme l’un des possibles successeurs d’Arsène Wenger à Arsenal, l’entraîneur français de New York City possède le profil idéal pour s’asseoir sur le banc de l’Allianz Riviera selon les décideurs du Gym.

Nice a rencontré Vieira

Récemment interrogé par le Times sur sa situation, Vieira avait émis quelques bémols concernant un retour à l’Emirates, mais avait clairement laissé la porte ouverte à un avenir dans un autre club européen. « J’y ai joué mon meilleur football, en me faisant un nom. La relation est forte avec Arsenal. Cela ne suffit pas pour entraîner cette équipe, mais je suis prêt à diriger n’importe quelle écurie en Europe. » Une déclaration qui n’est donc pas passée inaperçue du côté de la promenade des Anglais. Mais ce n’est pas tout.

Nice Matin ajoute en effet deux éléments qui raviront sans doute les supporters du Gym. Premièrement, plusieurs recrues potentielles ciblées par Nice seraient séduites à l’idée de débarquer dans le sud-est de la France en cas d’intronisation de Vieira. Enfin, une rencontre aurait déjà eu lieu entre l’ancien milieu de terrain des Bleus et les Aiglons. Un entretien à l’issue duquel l’option Vieira aurait fini par emballer totalement l’ensemble de la direction niçoise.