« Sainté essaie de me faire revenir ? Oui, bien sûr. Je m’en doutais », avait confié Rémy Cabella le 10 juillet dernier au cours d’un entretien accordé à France Football. Une évidence à écouter l’international tricolore (4 sélections) prêté la saison passée à l’AS Saint-Étienne. Auteur de 7 buts en 27 rencontres toutes compétitions confondues avec les pensionnaires du stade Geoffroy-Guichard, le natif d’Ajaccio a mis tout le monde d’accord. L’entraîneur des Verts, Jean-Louis Gasset, a fait de lui une priorité lors de ce mercato d’été 2018.

Si convaincre Cabella ne semblait pas compliqué, en revanche, cela était plus dur avec l’Olympique de Marseille. Les Phocéens ne voulaient pas brader un élément acheté 8 M€ il y a deux ans à Newcastle et voulaient donc s’y retrouver financièrement. Le problème, c’est que Sainté ne souhaitait pas recruter le footballeur sous contrat jusqu’en 2020 à n’importe quel prix. Durant de longues semaines, les deux clubs ont tous les deux campé sur leurs positions. Les négociations ont été très longues mais cela a fini par aboutir à la mi-août.

En effet, l’ASSE et l’OM ont annoncé avoir trouvé un accord pour le transfert de Rémy Cabella. « Rémy Cabella définitivement Vert ! L’AS Saint-Etienne et l’Olympique de Marseille ont conclu un accord pour le transfert du milieu de terrain international, désormais Stéphanois jusqu’en 2022 ». Une bonne nouvelle pour les Verts qui vont pouvoir compter sur un joueur qui connaît très bien la maison et le groupe. De son côté, Marseille, qui espérait récupérer entre 10 et 12 millions d’euros, empochera a priori 5 M€, auxquels il faudra ajouter des bonus (1 M€ maximum) et un pourcentage à la revente.