Le 14 juillet dernier, le Paris Saint-Germain officialisait l’arrivée surprise de Patrick Kluivert dans ses rangs. Installé dans le fauteuil de directeur du football, le Hollandais entraînait jusque-là les jeunes de l’Ajax Amsterdam, sans oublier quelques apparitions sur beIN Sports en tant que consultant. Une nomination étonnante qui avait beaucoup fait parler, Kluivert ayant été placé hiérarchiquement au-dessus d’Olivier Létang -chargé du recrutement parisien depuis le départ de Leonardo- malgré une expérience quasi nulle à ce poste. Une intronisation que ce dernier a d’ailleurs toujours du mal à encaisser. Pas de quoi inquiéter le PSG. « Il s’agissait de trouver une figure reconnue dans le monde entier qui ait énormément de réseaux. C’est quelqu’un qui connaît beaucoup de monde », nous confiait-on au sein du club l’été dernier lors du stage de présaison à Los Angeles.

Recruté pour ses connaissances, Kluivert a également séduit pour sa capacité à explorer de nouveaux marchés. « Il a cette capacité à avoir à la fois un regard important sur la formation, et, s’il le faut, à redessiner le réseau de recrutement par ses relations », nous confiait-on en interne. Quatre mois après son arrivée, qu’en est-il des premières ébauches de travail du Batave concernant le mercato ? Après avoir participé au transfert de l’Espagnol Jesé Rodriguez (contre 25 M€), Kluivert se concentre désormais sur le mercato hivernal. Un marché d’appoint sur lequel Paris espère dénicher une doublure à Edinson Cavani ainsi qu’un défenseur central suite au départ non compensé de David Luiz. A priori, difficile de viser du lourd, même si le PSG caresse toujours l’espoir d’y rêver comme en témoigne la rumeur Romelu Lukaku, un buteur capable de disputer la deuxième phase de la Ligue des Champions.

Un mercato estival qui s’annonce chaud

Une tendance qui reste toutefois compliquée à concrétiser. C’est pourquoi Kluivert et Paris semblent s’être tournés vers l’Argentine où le profil de l’attaquant de River Plate Lucas Alario (24 ans, 4 buts en 9 matches de championnat) plaît. Une arrivée qui pourrait toutefois être coûteuse, Alario ayant une clause libératoire de 18 M€. Point positif : à l’instar de Giovani Lo Celso, Alario possède un passeport italien et ne viendrait donc pas prendre la seule d’extracommunautaire disponible au PSG laissé vacante par David Luiz. L’Argentin n’est cependant pas la seule piste méconnue. Dernièrement, le directeur technique du RC Genk, Dimitri De Condé, a révélé que Kluivert s’était renseigné l’été dernier au sujet du jeune Jamaïcain Leon Bailey (19 ans, 2 buts en Jupiler League cette saison). « L’Ajax m’a contacté et Kluivert aussi », a-t-il déclaré au média belge Sport Foot Magazine. Une piste estivale relancée en janvier ? Une chose est sûre, le Batave a ciblé un jeune qui ne manque pas d’ambition. « Ce club possède une légende : Kevin De Bruyne. Lorsque je regarde mes statistiques de la saison dernière, je constate qu’elles sont meilleures que les siennes à 18 ans. J’ai inscrit plus de buts et j’ai délivré plus de passes décisives. Cela me procure un sentiment incroyable. Et cela me pousse à me surpasser. Je sais ce que De Bruyne a réalisé depuis lors et je veux faire mieux que lui », déclarait l’attaquant du RC Genk à ce même magazine.

Patrick Kluivert saura-t-il flairer le bon coup cet hiver ? L’avenir nous le dira. Toujours est-il que le directeur du football rouge-et-bleu mercato devra également gérer d’autres dossiers tout aussi importants, si ce n’est plus. À 34 ans, et après bientôt cinq ans et demi passés au PSG, Thiago Motta a annoncé qu’il tirera sa révérence l’été prochain. Considéré comme l’une des pièces essentielles du jeu parisien, l’Italien laissera un vide derrière lui. Si la confirmation du talent d’Adrien Rabiot permet au club de la capitale de disposer d’une solution (sans oublier l’option Krychowiak), ce prochain départ couplé aux incertitudes régnant sur l’avenir de Blaise Matuidi (courtisé par la Juventus) et de Marco Verratti font que l’entrejeu sera l’un des chantiers majeurs de Kluivert. Idem concernant les prolongations de contrat toujours en attente d’Edinson Cavani et de Thiago Silva, deux stars de l’équipe dont le contrat s’achève en 2018. À l’heure où Paris a souvent été critiqué pour ne pas avoir géré l’après-Ibrahimovic par un mercato clinquant, Kluivert aura la mission d’éviter un exode massif des cadres de l’équipe. Tout en espérant pouvoir recruter des pointures. Tout un programme.

10% sur tout Foot.fr avec le code FM10