ASSE-OM. C’était le match attendu de cette quinzième journée de Ligue 1 et, après la minute de silence en hommage aux joueurs brésiliens décédés dans un avion ce mardi, la lutte entre ces deux historiques de L1 a pu commencer. Dès l’entame, les deux équipes tentaient de se porter vers l’avant. Saivet, de près, n’arrivait pas à conclure alors que l’ancien Bordelais était à la réception d’un centre de Polomat (15e). Vainqueur et Lopez étaient au four et moulin pour servir un Thauvin entreprenant, mais les visiteurs ne parvenaient pas à se créer d’occasions franches. Jusqu’à cette sublime ouverture de Florian Thauvin vers Bafétimbi Gomis qui, dans la surface, butait sur Ruffier (31e). Ce même Thauvin envoyait une tête puissante sur Ruffier qui claquait bien (36e). Thauvin, encore lui, sur une erreur de relance, faisait à nouveau briller le portier stéphanois (45e).

Au retour des vestiaires, l’OM continuait son œuvre et Zambo Anguissa était rattrapé in extremis dans la surface suite à une belle passe de Gomis (46e). Puis les Marseillais harcelaient le porteur de balle stéphanois, récupérant haut les ballons et empêchant les relances. Toutefois, les visiteurs devaient se méfier des contres des Foréziens, car avec la vitesse des attaquants stéphanois, Hubocan, Rolando et Fanni semblaient à la peine. Mais, malgré les entrées en jeu de Clinton Njie, de Khaoui et de Romain Alessandrini, les Olympiens ne trouvaient pas l’ouverture face à des Stéphanois recroquevillés en défense. Avec ce match nul, Thauvin et consorts regretteront de ne pas avoir converti leurs belles occasions.

L’OL déroule, Nice reprend la tête

L’OL n’a pas traîné. Le club rhodanien devait vite se reprendre après la défaite contre le Paris Saint-Germain (1-2) ce dimanche. Et quoi de mieux que de se déplacer à Nantes pour se relancer ? Pour fêter son 100e match avec les Gones, Corentin Tolisso allait ouvrir le score pour les siens après un super travail de Ghezzal et sur une passe décisive de Rafael (0-1, 16e). Et le FCNA allait exploser. Vizcarrondo retenait Diakhaby dans la surface et Lacazette se chargeait du penalty (2-0, 39e). Dans la foulée, le capitaine Maxime Gonalons donnait plus d’ampleur au score en faveur de l’OL (0-3, 41e). Au retour sur le pré, les Lyonnais continuaient à se rassurer. Sur une touche côté droit, Darder récupérait et envoyait le cuir vers Valbuena qui marquait son deuxième but en deux journées (0-4, 60e). Peu après, le buteur se muait en passeur pour offrir son premier but à Diakhaby (75e). Fekir, critiqué pour son faible rendement du moment, y allait aussi de son pion (0-6, 81e). Tout le monde a été à la fête à Lyon, une belle soirée pour l’OL.

Les Niçois devaient l’emporter pour récupérer leur première place, chipée par Monaco ce mardi. Belhanda montrait la voie aux Aiglons en ouvrant la marque dès le début de la rencontre sur une sublime frappe enroulée (5e). Mais cette rencontre n’était guère emballante malgré le fait que les deux équipes occupent la première partie de tableau. La possession de balle était plutôt équilibrée (52% pour Nice, 48% pour Guingamp), mais Cardinale devait s’employer à de nombreuses reprises dont une, avant la mi-temps (45e). À la pause, les Aiglons avaient repris leur dû, la première place de Ligue 1. Après la pause, les deux équipes se rendaient coup pour coup, mais ne parvenaient pas à trouver l’ouverture. Pourtant De Pauw a eu une grosse occasion (80e), sans succès. Avec cette victoire, les hommes de Favre peuvent regarder sereinement le PSG recevoir Angers ce soir (21h00).

Le classement de Ligue 1 ici.

Les résultats de la soirée :

- Bastia 1-1 Bordeaux : Bifouma (49e) pour Bastia ; Laborde (78e) pour Bordeaux

- Guingamp 0-1 Nice : Belhanda (5e)

- Nancy 4-0 Metz : Pedretti (38e), Cuffaut (79e), Dia (80e), Ait Bennasser (90e+3)

- Nantes 0-6 OL : Tolisso (16e), Lacazette (39e, sp), Gonalons (41e), Valbuena (60e), Diakhaby (75e), Fekir (81e)

- ASSE 0-0 OM

- Toulouse 1-0 Montpellier : Sylla (20e)