Newcastle n’évoluera pas en Premier League la saison prochaine. Un coup dur pour les Magpies et pour Moussa Sissoko, l’un des seuls joueurs à tirer son épingle du jeu. Au cours d’un entretien réalisé à Clairefontaine à quelques jours du début de l’Euro 2016, l’ancien Toulousain est revenu sur une année forcément décevante : «  Ça n’a pas été facile. En tant que joueur et compétiteur, on rêverait de jouer les premiers rôles. Malheureusement, cette année ça n’a pas été le cas. Cette année, nous sommes malheureusement descendus. Je suis peiné pour moi, pour le club, pour ma famille et plein d’autres personnes. Ça a été une saison compliquée. Beaucoup de choses se sont passées pendant la saison. Les choses sont faites. Maintenant, c’est à moi de regarder plus loin ». Pourtant, le club anglais comptait sur la venue de Rafael Benitez pour sauver une formation au bord du précipice. Mais l’ancien du Real Madrid et de Liverpool a échoué dans sa mission. Néanmoins, Moussa Sissoko avoue avoir apprécié cette collaboration : «  Lorsqu’il est arrivé, j’ai eu une très bonne relation avec lui. C’est un coach qui me connaissait déjà. Lorsque j’étais à Toulouse, il me voulait à Liverpool. J’ai décidé de rester à Toulouse car j’étais encore jeune et je voulais continuer mon apprentissage là-bas. Quand il est arrivé, on a pu parler ensemble. Les choses se sont très bien passées. Malheureusement, on n’a pas su se maintenir. Mais lui et moi avons eu une très bonne relation ».

Une relation que Benitez aimerait poursuivre la saison prochaine. Selon nos informations, l’Espagnol souhaite absolument garder le Français malgré la relégation en Championship. Rafael Benitez a appelé le joueur dimanche pour lui signifier cela. Mais Sissoko a été ferme et lui a répondu par la négative. Il a d’autres projets en tête : « C’est flatteur qu’un coach comme lui, un grand coach, souhaite me garder. Mais je pense qu’il en est conscient. J’arrive à un niveau où jouer en Championship serait difficile pour moi. Je dois continuer mon évolution. J’aspire à jouer dans les plus grands clubs européens et continuer à être en équipe de France. Je pense qu’il en est conscient. Aujourd’hui, si je joue en Championship, je fais une croix sur l’équipe de France et sur plein d’autres choses. J’ai déjà eu une discussion avec lui. Mes conseillers vont avoir une discussion avec lui. Je pense qu’il sait ce dont j’ai envie, où je veux aller. Donc j’espère qu’il n’y aura pas de problème pour que je puisse trouver mon bonheur dans un autre club ». Pour cela, Newcastle devra lui accorder un bon de sortie : « Personnellement je n’ai pas discuté avec le club. Mes conseillers ont parlé avec. Je ne sais pas, mais j’espère de tout cœur. Je suis arrivé là-bas il y a 3 ans, 3 ans et demi, lorsque Newcastle était dans une situation compliquée et jouait le maintien. Je ne vais pas dire que « j’ai su les sauver », nous avons su maintenir le club. J’ai tout donné là-bas pendant trois ans. J’espère qu’aujourd’hui ils seront assez intelligents pour comprendre que pour continuer mon évolution, j’ai besoin de continuer à jouer au plus haut niveau. Ça passe par partir dans un autre club. Comme j’ai envie de rester en équipe de France je ne pourrais pas rester en Championship. Il y aura des discussions. J’espère qu’ils iront dans mon sens. Je veux partir ».

Priorité à la Premier League

Car l’ancien du TFC a son idée sur le genre de clubs où il souhaiterait jouer à l’avenir : « J’aimerais poursuivre ma carrière en Angleterre, dans un club qui joue la Ligue des Champions parce que je pense que le championnat anglais est le championnat qui correspond le mieux à mon style de jeu. Après, je ne ferme aucune porte. On ne sait pas de quoi demain est fait. Mes conseillers et moi-même serons attentifs à tout. On prendra la meilleure décision possible ensemble ». Toutefois, Moussa Sissoko a déjà sa petite idée sur sa future destination : « Ça, je le garde pour moi (rires). J’aime beaucoup de clubs. Il y a des discussions qui doivent se faire. J’espère juste trouver le meilleur club pour moi, où je pourrai m’épanouir le plus possible. Comme j’ai dit, avant tout, il faut que Newcastle accepte mon choix. J’ai envie de continuer à progresser, à jouer au très haut niveau, de continuer à jouer en équipe de France. En étant à Newcastle, ce sera compliqué, je pense ». D’après nos informations, Arsenal suit depuis un moment le Frenchy. «  C’est très flatteur. Arsenal fait partie des meilleurs clubs européens. Être suivi par ce genre de club, ça prouve qu’on a de la qualité. C’est bon à savoir. J’espère que j’aurai la chance, bientôt, de jouer dans ce club ou dans un club similaire… »

Moussa Sissoko poursuit au sujet d’Arsenal : « C’est un très grand club européen. Je pense que peu de personnes refuseraient de jouer dans ce club-là. Tout le monde le sait, je l’ai souvent dit quand j’étais jeune, Arsenal était mon club de cœur, car il y a eu pas mal de joueurs français qui sont passés par là comme Thierry Henry, Robert Pirès, Sylvain Wiltord, Patrick Vieira qui était mon idole…La belle équipe d’Arsenal. On verra bien. Je ne peux pas vous dire que je vais aller à Arsenal. Pour le moment, je suis concentré sur l’équipe de France et sur l’Euro. J’ai des conseillers qui gèrent tout cela et j’espère que tout se passera bien avec le moins de difficultés possible pour que je puisse trouver un autre club ». Peu importe la destination, cette fois-ci semble être la bonne pour le Français annoncé sur le départ à chaque marché des transferts : « À chaque mercato, on dit que je vais partir. Moi, personnellement je n’ai jamais dit que j’allais partir. Là sur ce mercato je le dis clairement, j’aimerais partir pour pouvoir continuer mon évolution. J’espère de tout cœur que ce sera le cas ». À voir si sa demande sera entendue par son club…

10% sur tout Foot.fr avec le code FM10