Le soulagement, la fierté, mais aussi l’agacement et l’inquiétude. Ole Gunnar Solskjaer est passé par tous les états lors de sa conférence de presse mercredi soir au sortir de la victoire de son United face à City (1-0, demi-finale retour de Carabao Cup). Malgré l’élimination, le manager des Red Devils avait le sentiment du devoir accompli, satisfait d’avoir vaincu le rival sur la plus petite des marges.

Content du comportement de ses hommes, hormis Jesse Lingard qu’il a publiquement repris puis remplacé en cours de match, le Norvégien, qui a accueilli ce mercredi Bruno Fernandes (24 ans) en provenance du Sporting CP pour 55 M€ hors bonus, reste toutefois inquiet. Face aux blessures nombreuses et à l’inefficacité de certains de ses joueurs, il attend toujours un renfort offensif. OGS n’a d’ailleurs pas hésité à le dire et le répéter face aux journalistes.

« Nous avons besoin de plus de buteurs, de plus de buts tout court. On manque de quelqu’un qui est prêt à se casser le nez ou la cheville pour aller marquer un but », a-t-il lancé, comme un appel à sa direction et à son vice-président Ed Woodward. Dernièrement, les noms d’Islam Slimani (31 ans, prêté à l’AS Monaco par Leicester) et Edinson Cavani (32 ans, Paris, courtisé par l’Atlético de Madrid) ont circulé. Mais Solskjaer ne voit rien venir. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que le temps presse...