Il reste encore deux journées à disputer, mais Brescia est d’ores et déjà assuré d’évoluer en Serie A la saison prochaine. Les Bianciazzurri ont validé leur montée grâce à un succès en milieu de semaine contre Ascoli (1-0). Désormais, Massimo Cellino et ses équipes préparent le retour parmi l’élite avec l’ambition de se maintenir. Le président rêve d’ailleurs de s’offrir un grand nom pour y parvenir.

Le Corriere dello Sport assure ce vendredi que le patron de Brescia n’a qu’une idée en tête : attirer Mario Baloletti (28 ans) dans ses filets. Une idée fixe depuis de nombreuses semaines déjà. L’attaquant international italien et sa famille ont vécu pendant de longues années à Bagnolo Mella, commune de la province de Brescia. Un argument sur lequel le patron du club souhaite évidemment s’appuyer pour convaincre le buteur italien de faire son retour dans la Botte.

Les contacts sont entamés, Super Mario à l’écoute

« Super Mario » n’a d’ailleurs pas manqué de féliciter le Brescia Calcio sur ses réseaux sociaux. « Serie A #enfin #bravissimi », a-t-il posté en légende d’une photo de l’entraîneur Eugenio Corini et ses joueurs. Il n’en fallait pas plus pour que le feuilleton reparte de plus belle. Seulement, le Corriere tient des informations beaucoup plus précises. Selon le quotidien sportif italien, le président Cellino et son directeur sportif Francesco Marroccu ont contacté directement Mino Raiola, l’agent du joueur.

Une prise d’informations pour l’heure, mais qui pourrait, à en croire la publication transalpine, déboucher sur une proposition concrète, à savoir un salaire annuel fixé à 1,5 M€ plus des bonus liés à son nombre de buts et au maintien du club en Serie A. En fin de contrat avec l’Olympique de Marseille en juin, Mario Balotelli aurait, selon le Corriere, fait savoir à Raiola qu’il était prêt à faire un effort pour Brescia. Le rêve est donc permis. L’OM, qui espère le convaincre de rester au vu de ses états de service (8 buts en 12 matches de L1), peut trembler.

10% sur tout Foot.fr avec le code FM10