Takefusa Kubo annonce la couleur pour son retour au Real Madrid

Prêté cette saison par le Real Madrid à Majorque, le très jeune Takefusa Kubo ne regrette pas son choix. Au contraire même car il veut revenir dans la capitale espagnole et y faire sa place.

Takefusa Kubo avec Majorque
Takefusa Kubo avec Majorque ©Maxppp

Dans l'effectif du Real Majorque, il fait du bien. Prêté au promu cette saison par le Real Madrid, le tout jeune Takefusa Kubo est en train d'accomplir son premier exercice complet chez les professionnels en Europe. De quoi annoncer un bel avenir pour le milieu offensif japonais de 18 ans seulement. Il faut dire qu'il avait laissé entrevoir de belles promesses lors de la pré-saison avec la Casa Blanca, au point que Zidane lui-même avait hésité avant de le laisser s'aguerrir un an loin de Madrid.

La suite après cette publicité

Mais alors que la saison est à l'arrêt, on ne sait pas encore si on reverra le phénomène nippon sous le maillot de la formation des Baléares. Du haut de ses 3 buts et de ses 3 passes décisives en 24 matches de Liga, Kubo commence à réfléchir à la suite et notamment à son retour au Real Madrid. Dans un entretien accordé à AS, il s'est confié sur l'avenir. «Tout dépend de moi et si j'aurai une place à Madrid. En ce moment, je suis à Majorque pour donner le meilleur de moi-même et pour démontrer que je peux être là et que je peux concourir», prévient-il d'emblée.

Il veut se faire sa place au Real Madrid

«C'est clair qu'un club comme le Real Madrid, ce n'est pas la même chose qu'avec les autres. Ce sont tous des joueurs de haut niveau et il est très difficile de gagner une place là-bas, mais je continuerai à travailler et à attendre une opportunité. Quand je l'aurai, je ne la gaspillerai pas», annonce le Japonais, visiblement sûr de sa force et déterminé à s'installer au Real sur la durée. C'est notamment pour cela qu'il a souhaité prendre de l'expérience en Liga dans un autre club, plutôt que de jouer avec le Castilla en troisième division espagnole.

«Durant la pré-saison, j'ai pu côtoyer des joueurs qui sont au sommet du football. J'ai fait plus que ce que je pensais pouvoir faire. Cela m'a amené à penser que j'aurai la possibilité de jouer en première division. Majorque a montré beaucoup d'intérêt, ils m'ont fait confiance. Au Castilla, Raúl (l'entraîneur) m'a très bien traité, mais cette offre est venue et je ne voulais pas la gaspiller», assure l'ancien du FC Tokyo mais aussi du Barça, recruté pour une bouchée de pain l'été dernier. Il pourrait bien devenir l'une des valeurs fortes du Real dans les années à venir.

Plus d'infos

Articles recommandés

Commentaires