Mercato LOSC : ça brûle pour Akim Zedadka !

En fin de contrat en juin prochain, Akim Zedadka plaît à de nombreux clubs français et européens qui rêvent de recruter à moindre coût l'un des meilleurs latéraux droits de Ligue 1. Mais c'est finalement le LOSC qui devrait rafler la mise. La piste est bouillante du côté du club nordiste.

Akim Zedadka au duel avec Kylian Mbappé en Ligue 1
Akim Zedadka au duel avec Kylian Mbappé en Ligue 1 ©Maxppp

Sacré meilleur latéral droit de Ligue 2 l'an passé, Akim Zedadka découvrait cette saison la Ligue 1 à 26 ans avec Clermont. Une belle revanche pour cet ancien ailier reconverti en latéral droit, très bon contre-attaquant et généreux dans l’effort, qui était encore au chômage il y a quelques saisons. Visiblement, le passage dans l'élite ne lui a pas posé de problèmes. Depuis le début de saison, l'Algérien est très régulier dans ses performances et faisait partie du top 10 des joueurs de champ les plus utilisés en Ligue 1 à mi-parcours.

La suite après cette publicité

En fin de contrat en juin prochain, le natif du Pertuis, qui a disputé l'intégralité des 27 journées de Ligue 1 avec Clermont, n'avait alors que peu de chances de prolonger l'aventure en Auvergne. D'autant que forcément, un joueur de son profil et de son calibre en fait une cible privilégiée pour le mercato estival. Selon nos informations, quatre clubs le suivaient donc avec insistance. Si l'OM gardait toujours de loin un œil sur le joueur et que Montpellier le suivait depuis plus d'un an, c'est finalement vers le LOSC que le Clermontois devrait poursuivre sa carrière comme nous l'a révélé une source interne du club nordiste.

Le LOSC a devancé le Séville FC et la Lazio Rome

Le champion de France en titre, qui a supervisé à de nombreuses reprises Zedadka, avait fait du meilleur latéral droit de Ligue 2 2021-22 une priorité et le suivait depuis un an. Ce dernier devrait donc remplacer numériquement Zeki Çelik, qui devrait quitter le Nord cet été à un an de la fin de son contrat et dont le nom était revenu avec insistance à l'Atlético de Madrid l'été dernier.

Sauf énorme retournement de situation, Lille devrait donc effectuer une superbe opération à moindres frais. Un joli coup pour la cellule de recrutement des Dogues, qui a dû faire face à la concurrence de la Lazio Rome et du Séville FC, qui étaient eux aussi très chauds à l'idée de recruter Zedadka. Entamée en 2017 à Saint-Rémi de Provence en National 3, la folle ascension d'Akim Zedadka n'est donc pas terminée...

Plus d'infos

Commentaires