Exclu FM Ligue 1

OL : le vestiaire pousse pour Bruno Genesio

Par Dahbia Hattabi
2 min.
Bruno Genesio durant Nantes-Rennes @Maxppp

Ce jeudi matin, l’Olympique Lyonnais a décidé d’écarter Fabio Grosso. Si Pierre Sage assurera l’intérim, des noms sont déjà sortis du chapeau pour prendre la suite de l’Italien.

Les scénaristes de Netflix peuvent aller se rhabiller. Cette saison, l’Olympique Lyonnais nous fait vivre les montagnes russes. De la guerre entre John Textor et Jean-Michel Aulas aux problèmes avec la DNCG, en passant par les mauvais résultats ou encore les incidents à Marseille, le club rhodanien vit une crise sans précédent. Arrivé dans ce champ de ruine pour remplacer Laurent Blanc, Fabio Grosso n’aura tenu que deux mois et demi.

La suite après cette publicité

Nommé le 16 septembre dernier, l’Italien a été mis à l’écart ce jeudi matin comme l’a annoncé L’Équipe. Pour le remplacer, Pierre Sage assurera l’intérim. Mais Textor et ses équipes vont rapidement devoir trouver un entraîneur capable de relancer la machine car l’OL est dernier de Ligue 1 aujourd’hui. Depuis quelques jours, plusieurs noms sont sortis du chapeau. Frédéric Antonetti, habitué à jouer le maintien et homme de caractère, a été cité.

À lire OL : deux absences de taille à l’entraînement ce dimanche

Plusieurs joueurs militent pour Genesio mais…

Les noms d’Antoine Kombouaré et de Claudio Caçapa, qui dirige aujourd’hui Molenbeek (autre club du groupe Eagle Football), ont été avancés. Et puis il y a eu celui de Bruno Genesio (57 ans). Ce dernier connaît parfaitement la maison OL et présente l’avantage d’être libre depuis quelques jours à la suite de son départ du Stade Rennais. Il était d’ailleurs présent dans les tribunes du Groupama Stadium pour assister à la rencontre face au LOSC.

La suite après cette publicité

Selon nos informations, le vestiaire lyonnais pousse pour que ce soit lui qui reprenne l’équipe. Genesio connaît plusieurs joueurs avec lesquels il a gardé de bons contacts à l’image de Tolisso et Lacazette. Revenir au sein de l’OL n’est d’ailleurs pas pour déplaire à Genesio, qui a pourtant été souvent pris pour cible par une partie des supporters durant son mandat. Si le coach français a les faveurs de plusieurs joueurs, c’est David Friio qui décidera. Les dirigeants ont d’ailleurs plusieurs entraîneurs en tête, dont Jorge Sampaoli. La suite au prochain épisode. TOUDOUM.

La suite après cette publicité

Fil info

La suite après cette publicité