Exclu FM Ligue 1

PSG : les dessous du bras de fer entre Luis Enrique et Kylian Mbappé

Par Santi Aouna - Sebastien Denis
2 min.
Kylian Mbappé et Luis Enrique à Lille @Maxppp

Depuis l’annonce de son départ en fin de saison, Kylian Mbappé n’est plus considéré comme un indispensable par Luis Enrique. Outre ce choix sportif, il s’agit aussi d’une incompréhension entre les deux hommes qui ont beaucoup de mal à s’entendre depuis quelques semaines.

Pour la troisième fois de suite en Ligue 1, Kylian Mbappé n’a pas disputé une grosse partie du match. Nouvel épisode à Louis-II hier soir lors de Monaco-PSG (0-0). Touché durant la première période, l’attaquant a été remplacé dès la pause hier par Randal Kolo Muani. A 4 jours du 8e de finale retour de Ligue des Champions contre la Real Sociedad, le choix de le préserver semblait cohérent. Sauf qu’il s’est affiché tout sourire en tribunes pour la seconde période aux côtés de sa mère, Fayza Lamari, tandis que le coach espagnol assurait lors de l’après-match qu’aucune blessure n’avait été constatée.

La suite après cette publicité

Il réitérait même ses propos d’après PSG-Rennes. «Tôt ou tard, on devra jouer sans lui. Si c’est lié à son avenir ? Je dois adapter l’équipe pour savoir jouer sans lui. Ma réponse est celle-là.» Toujours aussi laconique sur Prime Video, comme en conférence de presse quelques minutes plus tard. «Expliquer ma gestion de Kylian? Je ne vais pas entrer dans ce jeu. Je suis un professionnel et ce que j’ai dit à vos collègues, c’est ce que je vais répéter jusqu’à la Real Sociedad. Il n’y a aucun problème, c’est simplement gérer une situation de la meilleure manière, de la façon que je pense être la meilleure. Rien d’autre.»

À lire PSG : quand Neymar a été retrouvé en pleurs dans les toilettes

En privé, Mbappé et Luis Enrique se font des reproches mutuels

Il faut comprendre que Mbappé paye son intention de quitter du club en fin de saison. Même si la direction s’attendait à cette décision, il s’agit de garder la face. Depuis le mois de janvier, période où le PSG a appris le futur départ du joueur que nous révélions, Nasser Al-Khelaïfi, très en colère, avait confié en privé qu’aucun cadeau ne lui serait accordé. Selon nos informations, le président parisien, avait déjà montré des prémices en confiant à son entourage que si l’attaquant français signait au Real Madrid "il ne jouerait plus", une sorte de carte blanche donnée à Luis Enrique dans la gestion du champion du monde?

La suite après cette publicité

L’Espagnol s’est d’ailleurs montré assez indifférent suite à l’annonce de Kylian Mbappé avant la Real Sociedad, match où il était d’ailleurs incertain pour blessure. L’ancien sélectionneur de la Roja avait alors laissé entendre que la possible absence du numéro 7 parisien le dérangeait moins que celles d’autres joueurs comme Ousmane Dembélé ou Bradley Barcola. En réalité le courant ne passe plus depuis un moment entre les deux hommes. Des sources au club affirment même qu’en privé, ils ne se supportent plus, sans qu’il y ait eu d’affrontement verbal ou physique. Ces tensions n’ont jamais été démonstratives. Sortir Mbappé du onze de départ ou le remplacer en plein match est peut-être la manière pour le technicien d’afficher son autorité mais le risque est grand à l’heure où le PSG joue sa saison.

La suite après cette publicité

Fil info

La suite après cette publicité