Le Bayern Munich fonce sur Ousmane Dembélé

En fin de contrat dans six mois, Ousmane Dembélé attire les meilleurs clubs d'Europe comme le PSG, mais aussi le Bayern Munich.

Ousmane Dembélé face à Benfica
Ousmane Dembélé face à Benfica ©Maxppp
La suite après cette publicité

Ousmane Dembélé (24 ans) n'a pas fini de faire les gros titres de la presse européenne. Buteur hier lors de la victoire du FC Barcelone (2-1) sur la pelouse de Linares (3e division) en 16e de finale de Coupe du Roi, le Français a permis aux siens de s'imposer dans la douleur. Mais la peine de voir partir le joueur probablement libre de tout contrat à la fin de la saison est encore plus grande.

En Catalogne, on tente bien de le retenir par tous les moyens, des coups de pression par ci, des déclarations flatteuses par là mais la situation n'évolue pas vraiment dans le sens du Barça. Car pire encore, un tel joueur libre dans six mois attire logiquement les meilleurs clubs du monde. Nous révélions que le PSG avait déjà pris la température et visiblement, il n'est pas seul.

Le Bayern pense pouvoir mieux gérer le cas Dembélé que le Barça

Selon les informations de L'Equipe, le champion du monde 2018 intéresse grandement le Bayern Munich, qui en fait sa priorité en cas de départ de Kingsley Coman. En fin de contrat en 2023, le joueur formé au PSG n'a toujours pas prolongé et semble vouloir jouer la montre pour voir si l'herbe n'est pas plus verte ailleurs. Dembélé est une cible de choix pour le remplacer, lui qui a déjà été contacté par le champion d'Allemagne par le passé.

C'était par exemple le cas durant son époque rennaise. La direction du Bayern est fan de ses qualités : explosivité, vitesse, percussion. Consciente également de problèmes réguliers de blessure du joueur, elle estime être en capacité d'avoir de meilleures réponses que celle du Barça grâce à son staff médical performant. Dembélé serait en plus de cela une solution moins onéreuse que Raphinha (Leeds) ou encore Callum Hudson-Odoi, les autres pistes au poste d'ailier.

Plus d'infos

Commentaires