PSG : Moïse Kean a lancé son aventure parisienne mais...

Double buteur face à Dijon, Moise Kean a réalisé un bon match avec le PSG. Thomas Tuchel ne semble pourtant pas attendre beaucoup plus de son jeune attaquant pour l'instant.

Moise Kean célèbre un but face à Dijon
Moise Kean célèbre un but face à Dijon ©Maxppp
La suite après cette publicité

Arrivé sur le gong au mercato estival, Moise Kean savait qu'il n'aurait, a priori, pas un rôle prépondérant au sein du Paris Saint-Germain. Mais entre les blessés, les suspendus et le rythme effréné des matches, l'international italien âgé de 20 ans vient d'enchaîner 3 apparitions consécutives, dont 2 titularisations en Ligue 1. Après une première encourageante à Nîmes, il a ouvert son compteur but avec son nouveau club, grâce à un doublé face à Dijon samedi soir.

« Je me tenais prêt, je me suis beaucoup entraîné cette semaine pour attaquer le premier poteau donc c'était important de marquer pour aller de l'avant avec l'équipe. Le deuxième but offert par Neymar ? Il a fait une bonne passe, il pouvait tirer alors qu'il était en un-contre-un avec le gardien mais il m'a fait une bonne passe et je le remercie beaucoup », a-t-il déclaré au micro de Canal Plus après la rencontre. Kean le sait, il doit s'emparer avec gourmandise du temps de jeu qui lui sera offert.

Thomas Tuchel ne s'enflamme pas

Lui se dit disponible pour évoluer à tous les postes, alors que Thomas Tuchel l'a pour l'instant principalement aligné à la pointe de l'attaque. « Moi, je suis prêt à jouer partout. Si le coach me met à gauche, à droite, même au milieu, moi je donne mon meilleur pour l'équipe. » Thomas Tuchel, justement, que pense-t-il de son nouvel élément offensif ? En conférence de presse, il a dit qu'il le considérait bien comme un avant-centre, avec quelques observations supplémentaires.

« Pour moi, il est attaquant. Son meilleur poste, c'est avec deux attaquants. Car avec son corps, il ouvre le jeu pour un deuxième attaquant. Il donne de l'intensité à notre jeu. C'est sa force, il est athlétique. Il a donné ça contre Nîmes, et aujourd'hui contre Dijon. C'était difficile pour lui contre Manchester car c'est une autre qualité. Il a montré qu'il peut aider à ce niveau-là (en L1, ndlr). On ne peut pas attendre trop. Il n'a pas beaucoup joué à Everton. Maintenant, il faut continuer », a-t-il lâché. L'entraîneur allemand laisse donc comprendre que Kean lui sera plus utile dans les joutes nationales que sur la scène européenne. Ce n'est pas si mal pour un attaquant débarqué in extremis...

Plus d'infos

Articles recommandés

Commentaires