Info FM : l’Atletico de Madrid active la piste Bouna Sarr

Pilier de l’OM et joueur très apprécié d’André Villas-Boas, Bouna Sarr possède une belle cote sur le marché des transferts. Outre le FC Séville et West Ham, l’Atletico de Madrid, qui cherche à mettre en concurrence Kieran Trippier, a pris des renseignements sur le latéral droit marseillais.

Bouna Sarr en action en Ligue 1 avec l'OM face au PSG
Bouna Sarr en action en Ligue 1 avec l'OM face au PSG ©Maxppp

Arrivé sur la pointe des pieds à l'OM durant l'été 2015, Bouna Sarr, à force de travail et d'adaptabilité au poste inédit d'arrière droit, a peu à peu gagné le cœur des supporters du club phocéen. Mieux, André Villas Boas a récemment indiqué en conférence de presse que l'ancien Messin pourrait devenir le futur capitaine de l'OM, tout un symbole.

La suite après cette publicité

Il faut dire que cet ailier de formation a parfaitement su se réinventer au poste de latéral droit. Ses qualités de vitesse et sa technique sont des atouts de poids sur son flanc droit. Son nom a même été brièvement évoqué en équipe de France fin 2018 dans un secteur où la concurrence n'est pas aussi féroce qu'ailleurs. Pilier du club phocéen (32 matches toutes compétitions confondues, dont 29 titularisations), Bouna Sarr est devenu un homme pour le moins courtisé.

L'Atletico de Madrid apprécie le profil de Bouna Sarr

Le FC Séville n'est pas indifférent, de même que West Ham en Angleterre et un club allemand dont le nom n'a pas filtré. Mais un club, et non des moindres, a décidé d'activer la piste menant au latéral droit de l'OM. Selon nos informations, l'Atletico de Madrid a pris quelques renseignements sur la situation de Bouna Sarr. Le club madrilène, qui va se séparer du latéral droit colombien Santiago Arias, cherche un concurrent à Kieran Trippier et semble séduit par les qualités athlétiques, techniques et physiques de l'ancien Messin.

Mais encore faudra-t-il convaincre le club phocéen de lâcher son peut-être futur capitaine. Bien qu'en grand danger du fait d'une situation financière catastrophique, l'OM pourrait bien décider de ne pas accorder de bon de sortie à son joueur, à la valeur marchande moins élevée que d'autres joueurs de l'équipe tels que Florian Thauvin, Duje Caleta Car, Morgan Sanson ou encore Bouba Kamara. Autre raison qui pourrait pousser le club phocéen à conserver son latéral droit, son statut au sein du vestiaire et l'attachement que lui porte André Villas-Boas.

De son côté, Bouna Sarr, sous contrat jusqu'en juin 2022, n'a jamais caché son attachement au club champion d'Europe 1993 et son envie de découvrir la Ligue des Champions sous les couleurs phocéennes. Rester à l'OM ou tenter une aventure à l'étranger, voilà le dilemme à venir de Bouna Sarr. Nul doute qu'à son arrivée au club durant l'été 2015 en provenance du FC Metz, l'ancien ailier aurait signé des deux pieds pour une telle situation.

Plus d'infos

Articles recommandés

Commentaires