Liga : le FC Barcelone s'impose dans la douleur face au Betis

Remplaçant au coup d’envoi, Lionel Messi a changé le visage du Barca après son entrée en jeu en seconde période. Malgré l’ouverture du score du Betis, les Blaugranas se sont imposés 3-2.

Lionel Messi buteur face au Betis
Lionel Messi buteur face au Betis ©Maxppp

Ce dimanche soir, le Betis Séville accueillait le FC Barcelone au stade Benito Villamarín. Deux équipes qui étaient en grande forme avant la rencontre : 5 victoires consécutives toutes compétitions confondues pour le Barca, 9 matchs sans défaite pour les Beticos. Un choc entre deux équipes du haut de tableau. Avant la rencontre, les Blaugranas étaient 4èmes et le Bétis était 7ème de Liga. À quelques jours du match face au Paris Saint-Germain en Ligue des Champions, Ronald Koeman décidait de se passer de Lionel Messi et titularisait la triplette Dembélé-Griezmann-Braithwaite. Au milieu, Riqui Puig était titularisé aux côtés de Busquets et Panic, et derrière Mingueza, Araujo, Lenglet et Jordi Alba étaient installés avec ter Stegen aux cages. Du côté du Bétis, Borja Iglesias, l’homme en forme, était titularisé en pointe avec derrière lui Nabil Fekir en meneur de jeu. Sur les ailes, Aitor Rubia et Juanmi étaient alignés avec Akouokou et Guardado au milieu, et en défense Emerson, Mandi, Victor Ruiz et Alex Moreno étaient positionnés devant Joel Robles aux cages. À noter la présence sur le banc du jeune frère de Nabil Fekir, Yassin.

La suite après cette publicité

Dès le début du match, le Betis se procurait une occasion. Côté gauche, Alex Moreno disposait de Minguenza avant de centrer pour Borja Iglesias, trop court, qui n’arrivait pas à reprendre ce centre. Première alerte pour les Catalans. À la 7ème minute, le jeune Araujo sortait sur blessure. Touché à la cheville, il était remplacé par Frenkie De Jong. Choix qu’on avait pensé offensif, mais finalement le milieu de terrain hollandais était placé en défense centrale. Dans ce début de rencontre, les Beticos étaient dominateurs et plus dangereux offensivement. Mais les Blaugrana se reprenaient bien par l’intermédiaire d’Ousmane Dembélé, très mobile. À la 27ème minute, première très grosse occasion pour le Barca par l’intermédiaire de Clément Lenglet dont la tête passait juste à côté des cages de Joel Robles. Le défenseur français était pourtant à bout portant et seul face aux cages du portier espagnol. 10 minutes plus tard, le Betis ouvrait le score grâce à Borja Iglesias (37e). En contre, Emerson remontait le terrain sur le côté droit et délivrait un centre somptueux à ras de terre pour l’attaquant espagnol qui n’avait plus qu’à ouvrir son pied. 1-0 pour le Betis. Déjà buteur face à Osasuna le week-end dernier, l’ancien buteur de l’Espanyol Barcelone récidivait ce soir dans un match plus qu’important. Ouverture du score méritée pour les hommes de Manuel Pellegrini, plus dangereux dans cette première période. À la mi-temps, les Catalans étaient dominés au score et dans le jeu malgré une possession importante (68%). Pas de tir cadré pour les partenaires de Lionel Messi, sur le banc durant ces 45 premières minutes.

Messi, le sauveur du Barca

En seconde période, Braithwaite était remplacé par Pedri. À la 47ème minute, Ousmane Dembélé tricotait sur le côté droit de la surface et remettait un ballon en retrait pour Oscar Minguenza qui tentait sa chance à l’entrée de la surface. Sa frappe était repoussée par Joel Robles. Première frappe cadrée pour les Barcelonais dans cette rencontre deux minutes après le début de la seconde période. À la 52ème minute, Jordi Alba centrait pour Griezmann dont la reprise était contrée par un défenseur du Bétis. Dès les premières minutes de cette seconde période, on retrouvait un Barca plus cohérent et déjà plus dangereux. Mais à la 55ème minute, Juanmi se retrouvait seul face à ter Stegen après un beau une-deux avec Fekir, mais le portier allemand sortait une belle parade et remportait son duel face à l’attaquant espagnol. À la 56ème minute, Lionel Messi entrait (enfin) sur la pelouse à la place de Pjanic. Trincao rentrait lui aussi et remplaçait Riqui Puig. Et seulement trois minutes après son entrée, Lionel Messi faisait parler la poudre et égalisait pour le Barca (59e). 1-1 dans ce match. Le sextuple Ballon d’Or débloquait la rencontre sur une frappe à l’entrée de la surface qui prenait à contre-pied Joel Robles.

L’international argentin était très en jambes et les occasions catalanes se multipliaient après le but. Le Barca était complètement métamorphosé dans le jeu par son entrée. À la 65ème, Messi partait en contre et décalait Ousmane Dembélé qui tentait un lob qui passait un peu trop haut. Nouvelle occasion pour les Barcelonais. Deux minutes plus tard, Messi, encore et toujours lui, dédoublait avec Jordi Alba et le latéral espagnol se retrouvait dans la surface et n’avait plus qu’à donner un ballon pour Griezmann, qu’il ne parvenait pas à reprendre mais Victor Ruiz poussait le ballon dans ses propres filets après un cafouillage (67e). 2-1 pour le Barca, merci Lionel Messi. Mais malgré tous les efforts, le Betis revenait au score à la 74ème minute. Victor Ruiz, déjà buteur mais contre son camp, permettait à ses partenaires de revenir sur un coup-franc botté par Nabil Fekir. 2-2 à un quart d’heure de la fin. À la 77ème minute, Sergio Busquets laissait sa place à Samuel Umtiti. Le champion du Monde français laissait donc Frenkie De Jong se repositionner au milieu de terrain. Et à la 86ème minute, Trincao permettait au Barca de repasser devant grâce à un bijou en soliste. Quelle frappe de l’ailier portugais, pleine lucarne. 3-2, quel match ! Coup de sifflet final, le FC Barcelone s'imposait finalement dans la difficulté et malgré un bon Bétis. Très bonne opération pour les partenaires d'Antoine Griezmann qui repassaient devant le Real Madrid au classement et devenaient deuxièmes de Liga.

Le classement de la Liga

Plus d'infos

Commentaires