Amical : l'Olympique de Marseille fait le plein de confiance en écrasant Heimstetten

Deuxième match de préparation pour l'OM et deuxième victoire (6-1). Face à une équipe de 4e division allemande, les minots ont notamment marqué des buts et des points auprès d'Andre Villas-Boas.

André Villas-Boas pendant un match de préparation
André Villas-Boas pendant un match de préparation ©Maxppp

Après une reprise victorieuse en amical contre le FC Pinzgau (5-1), club de 3e division autrichienne, l’OM disputait sa deuxième rencontre, depuis l’arrêt du championnat en avril dernier, contre le SV Heimstetten, pensionnaire de 4e division allemande. Avant une rencontre à l’Allianz Arena contre le Bayern Munich, les Marseillais étaient ce mercredi en Allemagne, déjà à Munich, pour reprendre le rythme de la compétition.

La suite après cette publicité

Et premiers enseignements de la rencontre, la toute récente recrue Leonardo Balerdi n'était pas sur la feuille de match, pendant que Pape Gueye, l’autre recrue olympienne, était sur le banc. Défense type alignée par André Villas-Boas avec Mandanda aux cages, et Sakai, Caleta-Car, Alvaro Gonzalez, accompagnés par un Khaoui, en reconversion sur le côté gauche de Marseille. L’entrejeu était composé de Morgan Sanson, Boubacar Kamara et Kevin Strootman pour alimenter une attaque composée de Payet, Thauvin et du jeune Marley Aké.

L'OM surpris en première mi-temps, réaction immédiate

Après uelques difficultés en début de match à imposer son style, avec des petites erreurs techniques, la première occasion venait sur corner à la 10e minute. Dans ce 4-3-3 devenu traditionnel sous AVB, c'était le jeune Boubacar Kamara qui occupait le poste de milieu en pointe basse laissant plus de libertés offensives à Strootman et Sanson. Le néo-latéral gauche Khaoui commençait prudemment cette rencontre, désireux de ne pas faire d'erreur avant de prendre petit à petit plus de velléités offensives. Le jeu se développait assez difficilement, les Olympiens se montrant dangereux uniquement sur coups de pied arrêtés malgré une possession de balle largement acquise. Mais sur un coup-franc anodin, les Marseillais se faisaient surprendre. Mal renvoyé, le ballon arrivait dans les pieds d'un joueur allemand qui nettoyait la lucarne de Mandanda (0-1, 23e). Sur l'engagement, un centre venu de la droite trouvait Aké, après une remise de Morgan Sanson, qui égalisait (1-1, 25e). Boubacar Kamara sur un centre-tir qui finissait dans la lucarne (2-1, 45e) et Marley Aké (3-1, 45e+2) évitaient aux Marseillais de rentrer aux vestiaires à égalité.

Les deux jeunes formés au club étaient d'ailleurs les plus en vue dans cette première période. André Villas-Boas changeait toute l'attaque à la mi-temps avec les entrées de Chabrolle, Benedetto et Germain et lançait Amavi, Sarr, Rongier et Pape Gueye pour son deuxième match avec l'OM. Un autre minot, Chabrolle, marquait un quatrième but d'une belle frappe du pied gauche pour les Sudistes (4-1, 64e). Le jeune attaquant donnait dans la foulée une passe décisive à l'Argentin Benedetto (5-1, 66e). Sur le coup de sifflet final, Valentin Rongier rajoutait un sixième but d'un joli piqué (6-1, 90e+1). L'essentiel était donc assuré avec la victoire acquise en Allemagne malgré un nouveau saut de concentration qui aura coûté un but aux Olympiens, comme lors du match précédent.

Revivez le film de la rencontre sur notre live commenté.

Plus d'infos

Articles recommandés

Commentaires