L'inusable Gervinho donne le sourire à Parme et à la Côte d'Ivoire

Gervinho court toujours ! Et il marque des buts décisifs. Une bonne nouvelle pour Parme et la Côte d'Ivoire.

Gervinho buteur contre l'Inter
Gervinho buteur contre l'Inter ©Maxppp

Un doublé pour offrir à Parme, sur la pelouse du Genoa (1-2, 9e journée), sa deuxième victoire de la saison en Serie A. Gervinho (33 ans) est décidément inusable. Pour les Parmesans, l'attaquant est même indispensable. C'est de ses pieds que naissent le plus souvent le danger. Et lorsqu'il marque cette saison, l'ancien Lillois rapporte des points (nul contre l'Inter et donc succès contre le Genoa).

La suite après cette publicité

Interrogé par La Gazzetta dello Sport, le natif d'Ayama savoure. «Je crois qu’on voit sur le terrain que je suis heureux. (...) Parme est un club familial, c’est l’idéal pour moi», a-t-il expliqué, revenant sur son départ avorté à l'Inter cet été. «Je sais qu'il y a eu des contacts entre l'Inter et Parme, mon agent me l'a dit, mais finalement, il n'y a pas eu d'accord. Cela fait plaisir de savoir que j'étais désiré par Conte, mais, honnêtement, je n'en sais pas plus que vous ».

«Et ce n’est pas encore fini…»

Resté à Parme, où il a inscrit 22 réalisations en 69 matches de Serie A depuis 2018, l'Éléphant ne s'attarde pas trop sur ce rendez-vous manqué et se projette sur son objectif majeur avec les pensionnaires du stade Ennio Tardini : le maintien. Et pour l'atteindre, il compte bien continuer à nous surprendre. «Je suis parti d’Abidjan, j’ai joué deux Coupes du Monde, plusieurs CAN, j’en ai gagné une, j’ai joué dans 5 championnats et gagné ma vie en jouant au football. Que demander de plus ? Et ce n’est pas encore fini…», a-t-il lâché.

Auteur d'un retour réussi en sélection nationale (il a honoré deux sélections en 2020 après trois ans d'absence), avec notamment un but décisif contre Madagascar (2-1, éliminatoires de la CAN 2022), le virevoltant ailier (84 capes, 23 réalisations), sous contrat jusqu'en juin 2022, a de quoi continuer à arborer son large sourire. «Quand je pense à d’où je viens, c’est facile d’avoir le sourire», a-t-il conclu.

Plus d'infos

Commentaires