Les joueurs en fin de contrat, un problème impossible à régler ?

Alors que la FIFA imagine des extensions courte durée pour les contrats de joueurs finissant au 30 juin, la réalité pourrait être bien différente, comme l'a expliqué un avocat.

Kurzawa, Thiago Silva et Cavani, trois joueurs en fin de contrat au PSG
Kurzawa, Thiago Silva et Cavani, trois joueurs en fin de contrat au PSG ©Maxppp

Il y a ce que préconise la FIFA. Et puis il y a le cadre légal. Les deux ne s'accommodent pas forcément toujours. Et cela sera sûrement le cas pour les joueurs en fin de contrat au 30 juin. Dès le début du confinement et l'arrêt à durée indéterminée des championnats, il était facile de constater que cela deviendrait un sujet épineux. Récemment, la FIFA a fait savoir que les contrats pourraient être prolongés jusqu'à ce que la saison se termine réellement. Peu importe si c'est après le 30 juin.

La suite après cette publicité

Mais ce souhait se heurte à la réalité juridique, comme l'a rappelé Nick De Marco, un avocat habitué à travailler avec les instances du football, les agents et les joueurs. « Légalement, ils ne peuvent être contraints de continuer à jouer pour le club », a déclaré De Marco à Skysports. « Personne ne peut les forcer à le faire, la FIFA, la FA (fédération anglaise, ndlr), le club ou n'importe qui d'autre. S'ils veulent partir, c'est leur affaire mais ce sera vraiment une question de savoir si, financièrement, cela a du sens pour eux. »

Et si le mercato est fermé ?

Nick De Marco détaille ainsi les différentes raisons qui pourraient pousser les joueurs en fin de contrat à repousser l'option d'une prolongation de quelques semaines pour achever la saison. « Par exemple, si vous êtes un joueur arrivant vers la fin de votre contrat et, peut-être, la fin de votre carrière, peut-être qu'il vous reste un seul contrat, vous pouvez être très réticent à signer un contrat pour seulement quelques semaines ou une période de temps indéterminée. » La peur d'une blessure sera forcément présente. Mais pour les clubs aussi, cette option ne sera pas forcément voulue.

« Si vous êtes un club de ligue inférieure, stressé financièrement, vous ne voudrez pas payer les joueurs au-delà du 30 juin. Donc, une solution unique ne fonctionnera pas. Cela dépendra de chacun. La clé, ce seront les accords au cas par cas », annonce De Marco. De même, avant d'envisager la possibilité d'offrir des extensions de contrat pour achever la saison, il faudra connaître les dates du mercato. « Si vous n'avez pas commencé la fenêtre de transfert avant cela, cela pourrait être très injuste pour les joueurs, qui vont être sans contrat en juin et qui ne veulent pas signer le nouveau contrat. Si la fenêtre de transfert est fermée, ils ne peuvent pas être en mesure de trouver un autre club. » Si terminer la saison 2019-2020 est l'objectif principal de la FIFA, de l'UEFA, et des différentes ligues à travers le monde, il faudra résoudre pour cela un sacré nombre de problèmes !

Plus d'infos

Articles recommandés

Commentaires