Info FM : le clan Adryan envoie un message fort à Nantes

Après des débuts mitigés, Adryan, prêté à Nantes jusqu'à la fin de la saison, commence à démontrer toute ses qualités avec les Canaris. Le Brésilien se verrait d'ailleurs bien rester un peu plus longtemps à La Beaujoire mais...

Et si Adryan revenait en L1 ?
Et si Adryan revenait en L1 ? ©Maxppp
La suite après cette publicité

« Je crois qu’Adryan est le 2e meilleur buteur et le 2e meilleur passeur du club. L’option d’achat est à 3,5 M€. Va falloir que je réfléchisse très sérieusement au problème. Je travaille dessus très sérieusement ». Il y a quelques jours au micro de France 3 Pays de Loire, le président du FC Nantes Waldemar Kita évoquait en ces termes l'avenir d'Adryan. Le milieu offensif de 21 ans, prêté jusqu'à la fin de la saison par Flamengo, commence en effet à trouver la bonne carburation. Contacté par nos soins, M. Pitta, un de ses représentants, a fait le point sur la situation. «Adryan réalise une très bonne saison. Il a beaucoup progressé au fil des mois. Il a mis un peu de temps à s'adapter, parce que le football français est très exigeant sur le plan du physique et de la vitesse», a-t-il expliqué, savourant la progression de son poulain.

«Il est sur une courbe ascendante. Il fait vraiment de bons matches avec Nantes en ce moment. C'est un joueur différent, il a beaucoup grandi, c'est évident, que ce soit sur le plan technique, mais aussi tactique. Il a beaucoup progressé», a-t-il souligné, parlant ensuite ouvertement de l'avenir de son protégé. «Il est bien à Nantes, il aime beaucoup le club. Il est parfaitement adapté. Nantes a déjà manifesté son intérêt pour conserver définitivement le joueur à l'issue du prêt. Maintenant, il faut trouver un arrangement financier qui convienne à toutes les parties pour qu'il puisse rester à Nantes. Si Flamengo récupère ce qu'il entend dans cette affaire, valeur fixée lors du prêt (3,5 M€), il n'y a pas de raison qu'il ne parte pas. La balle est dans le camp de Nantes», a-t-il assuré.

La donne est donc claire. Les pensionnaires de La Beaujoire savent à quoi s'en tenir, mais ne devront pas trop traîner, car le Carioca, toujours sous contrat avec Flamengo jusqu'au 31 mars 2017, plaît ailleurs. «Il y a beaucoup de monde intéressé, en Europe, surtout en France et en Espagne. La priorité est Nantes. Maintenant, Nantes doit aussi faire sa part du travail. Nous allons voir comment les choses évoluent, notamment sur le plan financier. Nous échangeons régulièrement. Mi-avril, je serai en France et nous discuterons certainement à ce moment-là si Nantes compte bien le conserver définitivement ou si nous devrons trouver une autre solution», a-t-il conclu. À Waldemar Kita de trancher.

Plus d'infos

Commentaires