Trophée Gamper : avec un Robert Lewandowski en feu, le FC Barcelone écrase les Pumas

Pour la dernière répétition de la saison, le FC Barcelone a pulvérisé les Pumas UNAM du Mexique et remporte son 45e trophée Gamper (6-0).

Le FC Barcelone, lors du Trophée Gamper 2022
Le FC Barcelone, lors du Trophée Gamper 2022 ©Maxppp

La dernière répétition de la saison a été plus qu'une réussite au Barça. Opposé aux Mexicains des Pumas UNAM pour le Trophée Joan Gamper, une compétition amicale en hommage au fondateur du club catalan, les Blaugranas de Xavi Hernandez ont été spectaculaires. Pour l'occasion, l'entraîneur culé avait décidé d'aligner une équipe proche de celle de l'équipe-type, sans Koundé et Christensen, mais avec Raphinha, Lewandowski, Dembélé, Gavi et Pedri.

La suite après cette publicité

D'entrée, le Barça dominait cette rencontre et ne laissait pas les Mexicains toucher le ballon. Très attendu par le public du Camp Nou, Lewandowski a d'ailleurs fait sensation en inscrivant son premier but sous les couleurs blaugranas. Bien lancé dans la moitié de terrain adverse, Pedri pouvait servir l'ancien joueur du Bayern sur le côté gauche. Dans un angle très fermé, le Polonais réussissait à enrouler du pied droit pour marquer (1-0, 3e). Quelques instants plus tard, Lewandowski, trouvé par Dembélé, pouvait servir cette fois-ci Pedri, qui s'offrait le but du break après avoir éliminé le gardien (2-0, 5e).

Un duo Pedri-Lewandowski très prometteur

Si l'opposition mexicaine n'était clairement pas au rendez-vous, cette rencontre a permis de montrer de premiers automatismes entre Pedri et Lewy, mais aussi entre Raphinha et Dembélé. Sur le côté gauche, le Brésilien, pas du tout attaqué, trouvait en retrait Dembélé, qui s'offrait le troisième but du match d'une belle frappe en force (3-0, 10e). Servi dos au but devant la surface, Lewandowski adressait ensuite une superbe talonnade pour Pedri, qui pouvait marquer sur la gauche de Julio Gonzalez (4-0, 19e). Tout ça en moins de 20 minutes...

Après un début de match en folie, le Barça a décidé de se mettre en mode gestion, tout en restant offensif sur chaque attaque, à l'image d'un poteau trouvé par Lewandowski, suivi s'une barre de Raphinha (25e). Mais juste après la pause, Lewandowski, encore lui, trouvait Kessié sur sa gauche. L'autre recrue catalane envoyait un centre millimétré vers Aubameyang (5-0, 49e). Et malgré un rythme haché avec de nombreux changements à l'heure de jeu, De Jong récupérait un ballon haut et marquait tout seul pour le 6-0 (84e). Un bon gain de confiance pour les blaugranas, avant de commencer la saison samedi prochaine, contre le Rayo Vallecano.

Plus d'infos

Commentaires