OM : pourquoi Pablo Longoria a été choisi en tant que nouveau président

L'Espagnol de 34 ans est le nouveau président de l'OM. En moins d'un an, il a réussi à convaincre tout le monde à Marseille.

Pablo Longoria, directeur du football de l'OM
Pablo Longoria, directeur du football de l'OM ©Maxppp
La suite après cette publicité

Depuis son arrivée, Pablo Longoria a souvent été encensé par les fans de l'OM. Plutôt pointilleux et réputé pour être très travailleur, l'Espagnol de 34 ans a, en quelques mois seulement, marqué le club phocéen de son empreinte. On a pu le voir lors du dernier mercato, où il a réussi à attirer des joueurs comme Olivier Ntcham, mais surtout Pol Lirola ou Arkadiusz Milik, des profils de joueurs que l'écurie de Ligue 1 n'avait pas forcément l'habitude d'aller chercher. En plus d'avoir réussi à se séparer d'indésirables comme Kostas Mitroglou ou Kevin Strootman.

Comme l'explique La Provence, il n'y a pas que les fans qui sont séduits. En interne, il a aussi impressionné son monde, et forcément, son travail et son acharnement lui ont permis de se mettre Frank McCourt, le propriétaire du club, dans la poche. Sa capacité à s'imposer dans un contexte marseillais pas évident, qu'il a rapidement maîtrisé et surtout compris, ont également impressionné.

Un profil qui contraste avec celui d'Eyraud

On peut donc comprendre le pourquoi de cette décision, surtout si, comme il le précise dans son communiqué, l'Américain compte bien remettre le football au centre du projet marseillais. La montée en puissance du dirigeant espagnol devrait également créer un énorme contraste avec son prédécesseur, très présent dans les médias mais parfois maladroit ou provocateur dans sa communication, sans parler d'une connaissance du football qui semble bien inférieure. C'est simple, le nouveau président marseillais est un homme de football, ce que n'était pas Eyraud.

Le parcours de Longoria est en tout point impressionnant. En quelques années seulement, il a notamment été membre des cellules de recrutement de Newcastle, du Recreativo de Huelva et de l'Atalanta, mais surtout, il a été directeur du recrutement de la Juventus et directeur sportif de Valence, deux clubs où, en plus d'avoir énormément de responsabilités, il a pu s'habituer à travailler dans des contextes pas toujours évidents et avec une forte pression hiérarchique et médiatique. Avec Longoria dans les bureaux et Sampaoli sur le banc de touche, les fans de l'OM peuvent regarder l'avenir avec le sourire...

Plus d'infos

Commentaires