Premier League : Manchester United chute d'entrée face à Brighton !

À Old Trafford, le Manchester United d'Erik ten Hag a débuté sa saison de la pire des manières. Défaits par Brighton (1-2) à l'occasion de la première journée de Premier League, les Red Devils, auteurs d'un premier acte insipide, inquiètent déjà. Entré en seconde période, Cristiano Ronaldo s'est montré globalement discret malgré la domination mancunienne en fin de rencontre.

Cristiano Ronaldo sous le maillot de Manchester United.
Cristiano Ronaldo sous le maillot de Manchester United. ©Maxppp

Sixième du dernier exercice de Premier League, Manchester United ouvrait sa saison à domicile pour la première apparition officielle d'Erik ten Hag sur le banc des Red Devils. Opposé à Brighton, le club mancunien, auteur d'une présaison mouvementée avec trois succès en six matches (2 nuls, 1 défaite), visait donc une première victoire après celles de Tottenham et Arsenal. Sans Cristiano Ronaldo, annoncé sur le départ au cours des dernières semaines et présent sur le banc au coup d'envoi, United se présentait en 4-2-3-1 avec sa nouvelle recrue Eriksen en chef d'orchestre. De son côté, Graham Potter, privé de Cucurella, parti à Chelsea, optait pour un 3-4-2-1 où Welbeck se voyait confier les clés de l'attaque des Seagulls. Invaincu lors de ses neuf dernières réceptions en Premier League (5 victoires, 4 nuls), Manchester United débutait cette rencontre avec de très belles intentions.

La suite après cette publicité

Décalé par Sancho, McTominay trouvait Fernandes d'une belle passe en retrait mais le milieu portugais manquait totalement sa reprise du plat du pied droit qui s'envolait largement au-dessus du cadre (7e). Dominateurs dans le jeu avec plus de 75% de possession de balle dans le premier quart d'heure, les hommes d'Erik ten Hag éprouvaient pourtant quelques difficultés face au collectif bien en place de Brighton. Une tendance qui allait d'ailleurs rapidement se confirmer. Idéalement lancé par Trossard, Welbeck trouvait Gross, esseulé au second poteau, qui concluait d'un plat du pied droit (0-1, 30e). Sonné, le club mancunien perdait progressivement le fil. Battus dans le duel, à contre-temps dans leurs interventions, les Mancuniens s'inclinaient une seconde fois. alerté sur la droite de la surface, March fixait Shaw et dégainait une lourde frappe du gauche. Sur la trajectoire, De Gea déviait mais le ballon revenait sur... Gross qui s'offrait un doublé (0-2, 39e).

Cristiano Ronaldo n'a rien changé !

Menés à la pause et coupables de nombreux errements défensifs, les Red Devils revenaient avec de meilleures intentions au retour des vestiaires. Plus haut sur la pelouse, Manchester inquiétait une première fois la défense des Seagulls avec un centre-tir puissant d'Eriksen (49e). Insuffisant tout de même pour tromper la vigilance de Sanchez. Déterminé à revenir dans cette rencontre, Ten Hag décidait alors d'envoyer Cristiano Ronaldo sur la pelouse du théâtre des rêves. À peine entré en jeu, CR7 subissait une lourde charge de Veltman, symbole de l'emprise physique de Brighton dans cette rencontre. Parfaitement lancé dans la profondeur quelques secondes plus tard, le quintuple Ballon d'or centrait en direction de Rashford mais ce dernier butait le dernier rempart de Brighton, inspiré dans son intervention (60e). L'heure de jeu passée, United continuait de pousser pour réduire la marque. Une nouvelle fois trouvé sur un centre de Fernandes, Rasford manquait le cadre (65e).

De plus en plus dangereux sur le but des Seagulls à l'image de cette nouvelle frappe d'Eriksen repoussée par Sanchez (67e), United finissait logiquement par trouver la faille. Malheureux suite à un cafouillage en plein cœur de sa surface, Mac Allister trompait son propre gardien (1-2, 68e). Porté par ce but, la formation mancunienne poussait encore et Dalot, d'une frappe tendue du droit, faisait briller Sanchez (73e). Bien plus consistant en seconde période, Manchester United manquait malgré tout de réalisme pour trouver l'égalisation. Avec cette courte victoire (2-1), Brighton rejoint Tottenham, Chelsea ou encore Arsenal en tête de la Premier League. Premier faux-pas, en revanche, pour Erik ten Hag qui tentera de relever la tête dès samedi prochain à l'occasion du déplacement des Red Devils sur la pelouse de Brentford.

Les compositions officielles au coup d'envoi

Le XI de Manchester United

Le XI de Brighton

Plus d'infos

Commentaires