Ligue 1 : accroché par Nantes, Lille ne décolle toujours pas

Accrochés par le FC Nantes (1-1), Lille n'y arrive toujours pas en championnat. Auteurs d'une entame tranchante, récompensée par le troisième but de Burak Yilmaz cette saison, les Dogues ont ensuite subi les assauts nantais menant à l'égalisation de Ludovic Blas. Jonathan David a eu la balle de match sur penalty. En vain.

Duel entre Amadou Onana et Samuel Moutoussamy lors de LOSC - Nantes
Duel entre Amadou Onana et Samuel Moutoussamy lors de LOSC - Nantes ©Maxppp

Après le match nul concédé par le Racing Club de Lens face au SCO d'Angers (2-2), la quinzième journée de Ligue 1 se poursuivait, ce samedi à 17 heures, avec une affiche intéressante entre Lille (12e, 17 pts) et Nantes (11e, 18 pts). Au Stade Pierre-Mauroy, les Dogues sortaient d'une série deux victoires en Ligue des Champions, dont une dernière, précieuse dans l'optique d'une qualification, face au RB Salzbourg (1-0). Dynamique bien moins flatteuse, cependant, en L1 où les champions de France en titre restaient sur cinq rencontre sans victoire et avaient donc à cœur de briser cette série négative face aux Canaris. Battus par le PSG lors de la dernière journée (1-3), les Nantais, auteurs d'un début de saison honorable (5 victoires, 3 nuls, 6 défaites) avaient, quant à eux, l'occasion de se rapprocher du top 5 en cas de succès. Pour cette rencontre, Jocelyn Gourvennec pouvait compter sur le retour d'André et Ikoné, suspendus en C1, et alignait son traditionnel 4-4-2 où David, actuel meilleur buteur du championnat avec 10 bits, et Yilmaz formaient le duo d'attaque. De son côté, Antoine Kombouaré optait pour un 4-3-3 avec Simon et Blas qui accompagnaient Kolo Muani présent à la pointe de l'attaque nantaise.

La suite après cette publicité

Sous la ferveur de leurs supporters, les Lillois prenaient d'entrée de jeu le contrôle du ballon et allaient rapidement frapper dans cette rencontre. Sur le côté gauche, Bamba accélérait pour déposer Moutoussamy et adressait un centre en retrait à destination d'Yilmaz. Au point de penalty, le Turc surgissait pour ouvrir le score d'une belle reprise du pied droit qui trompait Lafont, pris sur sa gauche (1-0, 9e). Portés par leurs ailiers, Ikoné et Bamba, les Dogues gênaient considérablement les Canaris et se montraient percutants sur le plan offensif. Une nouvelle fois trouvé en plein cœur de la surface nantaise, Yilmaz crochetait Girotto avant de s'écrouler mais, après intervention de la VAR, l'arbitre de la rencontre jugeait l'intervention licite (12e). Asphyxiés dans les premières minutes, les Nantais s'enhardissaient progressivement, à l'image de ce numéro de soliste réalisé par Simon débouchant sur une frappe difficilement repoussée par Grbic (17e). Pas de quoi freiner les ardeurs du FCN qui allait logiquement être récompensé.

Jonathan David et les Dogues ratent le coche !

Sur un long dégagement de Girotto venu de la droite, Blas profitait de l'intervention ratée de Djalo pour se présenter à 18 mètres et tromper le portier lillois d'une belle frappe du gauche (1-1, 24e). Le 7e but de Blas en L1. Complétement métamorphosés après une entame délicate, les hommes de Kombouaré continuaient d'appuyer sur l'accélérateur. Bien décalé par Blas, profitant d'une percussion tranchante de Moutoussamy, Fabio arrivait lancé et décochait une frappe puissante du gauche qui venait s'écraser sur le montant de Grbic, complètement battu (30e). Dans la continuité, Kolo Muani faisait également frissonner les Lillois mais sa tentative manquait de précision et s'envolait dans les travées de Pierre-Mauroy (36e). Bousculés dans les dix premières minutes de cette rencontre, les Canaris dominaient finalement ce premier acte et pensaient même s'offrir un penalty juste avant la pause mais l'intervention limite de Djalo, sur un coup du sombrero de Kolo Muani, n'était pas sanctionnée par Johan Hamel (39e). À la pause, les deux formations se partageaient les points (1-1).

Au retour des vestiaires, les débats s'équilibraient mais les Canaris affichaient, malgré tout, un visage toujours aussi séduisant. Lancé en profondeur par Simon, Chirivella, libre de tout marquage, voyait d'ailleurs sa frappe croisée fuir de peu le cadre lillois (56e). Dans une rencontre toujours aussi indécise, les approximations techniques empêchaient tout de même les 22 acteurs de se montrer véritablement dangereux. Motivés à l'idée de briser une série de cinq matches sans victoire en championnat, les Dogues tentaient cependant de forcer le destin. À gauche de la surface nantaise, Reinildo repiquait dans l'axe mais la frappe du Brésilien était parfaitement détournée par Lafont, vigilant sur sa ligne (65e). Plus percutants, les Lillois se montraient de plus en plus insistants et bénéficiaient d'un penalty suite à une faute de Fabio, coupable d'un tirage de maillot flagrant sur Celik (77e). Expulsé pour cette faute, le défenseur nantais laissait ses coéquipiers à dix mais voyait son gardien repousser, sur sa droite, le tir de David (80e). Une énorme occasion manquée par les Dogues qui laissaient passer leur chance de s'imposer malgré une domination certaine dans les derniers instants. Un match nul (1-1) qui n'arrange aucune des deux formations, toujours engluées dans le milieu de tableau. Avec ce point pris, Lille stagne à la douzième place avant de se déplacer à Rennes lors de la prochaine journée. De son côté, Nantes, onzième, reste devant son adversaire du jour avant de recevoir l'Olympique de Marseille, mercredi prochain à 21 heures.

Le classement complet de la Ligue 1

Le classement des buteurs

Le classement des passeurs

Les compositions officielles au coup d'envoi

Le XI du LOSC

Le XI de Nantes

Plus d'infos

Commentaires