Ligue Europa : le spécialiste Unai Emery a encore frappé

Unai Emery a qualifié Villarreal pour la finale de Ligue Europa. Une nouvelle finale pour le coach espagnol, décidément irrésistible dans cette compétition.

Unai Emery à Villarreal
Unai Emery à Villarreal ©Maxppp

Le spécialiste. Unai Emery s'est qualifié pour une nouvelle finale de Ligue Europa. La 5e de sa carrière d'entraîneur (3 avec Séville, toutes remportées, et 1 avec Arsenal, perdue) en 7 participations. Des statistiques exceptionnelles qui forcent le respect pour l'entraîneur basque qui a cette fois hissé le modeste Villarreal à une marche d'un sacre continental après avoir éliminé Arsenal (2-1, 0-0).

La suite après cette publicité

Si certains, comme l'éminent spécialiste Liga de notre rédaction, jugent son style trop minimaliste depuis son arrivée à la tête du Sous-marin jaune au regard de l'effectif à disposition, force est de constater que les résultats sont au rendez-vous avec cette qualification historique pour le club (finale à disputer contre Manchester United) et une honorable 6e place au classement de la Liga.

Sacrée revanche

De quoi avoir le sourire pour l'ancien coach du Paris SG. «C'est une joie d’avoir atteint l’objectif de ce grand club et acquis de la reconnaissance. Je dis merci à l’Europa League, j’ai pu transmettre cet amour et cette connaissance de la compétition aux joueurs, à Séville, à Arsenal et maintenant à Villarreal. J’ai eu la chance d’être dans de grands clubs, d’avoir des grands clubs», a-t-il lancé au micro de RMC Sport avant de plaisanter en conférence de presse.

«Je ne crois pas qu'on m'ait recruté pour ça. On en a parlé une fois pendant notre parcours, mais pour cela, il n'y a pas de formule magique. Le succès appartient aux joueurs. Nous voulions le faire pour Villarreal. Nous dédions cette demi-finale au président, parce qu'il le mérite», a-t-il lâché, savourant «sa revanche sportive» sur les Gunners, «une grande équipe et un grand club», qui l'ont remercié quelques mois plus tôt. Et si Manchester United sera évidemment favori en finale, à Gdansk, en Pologne, dans quelques jours, les Red Devils savent qu'ils devront se méfier d'Unai Emery le spécialiste.

Plus d'infos

Commentaires