Real Madrid : Benzema-Vinicus, une relation qui reste cordiale

Pointé du doigt au Brésil, Karim Benzema ne s'est pas fait que des amis, avec la confidence lâchée en français à Mendy au sujet de Vinicius dans le tunnel du stade du Borussia Mönchengladbach. Il peut toutefois compter sur le soutien de la presse espagnole et sur son rôle de grand frère souvent salué par ses partenaires offensifs, dont Vinicius lui-même.

L'accolade entre Benzema et Vinicius après un but face à la Real Sociedad
L'accolade entre Benzema et Vinicius après un but face à la Real Sociedad ©Maxppp

De quel côté penche la balance ? Au Brésil, la presse a évidemment choisi le camp Vinicus et qualifie les propos de Karim Benzema, à la mi-temps de la rencontre face au Borussia Mönchengladbach, de regrettables, traitant même le Français de lâche. «Il fait ce qu’il veut. Frère, joue pas avec ! La vie de ma mère. Il joue contre nous», avait glissé Benzema à son coéquipier Ferland Mendy, en français, à côté de Vinicius, auteur d'un match il est vrai assez catastrophique.

La suite après cette publicité

Benzema est-il un mauvais coéquipier ? La presse espagnole pro-madrilène prend elle globalement parti pour son buteur numéro 1, souvent considéré comme le grand frère de tous les éléments offensifs présents au club. Comme le rappelle Marca, Karim Benzema a toujours pris le temps de donner des conseils aux jeunes joueurs débarqués au club, lui qui avait fait le grand saut à 21 ans, à une époque où les clubs ne sautaient pas encore sur les pépites de 17-18 ans.

Le procès de mauvaise intention à l'encontre de Benzema sur son rôle auprès des jeunes ne tient donc pas pour les suiveurs de la Casa Blanca. Et visiblement pas plus auprès des supporters. Dans un sondage réalisé par Marca, 42 % des lecteurs pensent qu'il s'agit d'abord là d'une remarque qui aurait dû rester dans le vestiaire, 32 % pensent que Benzema a raison et seulement 26 % qu'il démontre là l'esprit d'un mauvais coéquipier. Entre les deux hommes, malgré la polémique suscitée par la diffusion de cette séquence, la relation serait toujours cordiale.

Vinicius toujours élogieux envers Benzema

Il y a quelques mois, Vinicius avait évoqué l'impact de Benzema sur son intégration. « Il m’a aidé dès le premier jour. Il me conseille sur mes prises de décision. Lors d’un match contre l’Atlético, j’ai perdu un ballon et ils ont marqué. Benzema m’a proposé de changer de position pendant quelques minutes pour que j’aie un peu moins le ballon afin de retrouver de la confiance et revenir progressivement dans le jeu. Et ça a marché », avait-il raconté. Une anecdote qui témoigne de la bienveillance de Benzema envers son jeune coéquipier brésilien. Une bienveillance qui n'empêche pas d'en attendre plus lorsque ce dernier est décevant.

Car, c'est aussi ce que relève la presse madrilène, Karim Benzema est aussi là, avec Sergio Ramos, pour conserver le niveau d'exigence réclamé dans un club comme le Real Madrid. Dans une saison pour l'instant compliquée, l'attaquant français tient la barre avec le défenseur espagnol, et sa motivation ne fait aucun doute. Déjà peu inspiré lors du Clasico, Vinicius éprouve des difficultés individuelles ces derniers temps, mais le manque de solutions offensives, avec un Hazard encore indisponible, ne permet pas à Zidane de faire jouer la concurrence. Cela n'excuse pas forcément la maladresse de Benzema, une fois le propos devenu public, mais cela ne peut pas remettre en cause son influence positive sur ses jeunes coéquipiers.

Plus d'infos

Articles recommandés

Commentaires