Tout Chelsea est déjà fou de Billy Gilmour

Depuis deux matches, Frank Lampard fait confiance au tout jeune Billy Gilmour. Bien lui en a pris puisqu'en FA Cup face à Liverpool, comme contre Everton en Premier League, le très jeune (18 ans) milieu de terrain écossais a été élu homme du match.

Billy Gilmour s'est déjà fait un nom en Angleterre
Billy Gilmour s'est déjà fait un nom en Angleterre ©Maxppp
La suite après cette publicité

A Chelsea, on connaissait déjà les jeunes pousses que sont Reece James, Fikayo Tomori, Mason Mount, Tammy Abraham et encore Callum Hudson-Odoi. Désormais, il faudra aussi compter sur Billy Gilmour. En une semaine, le milieu de poche de 18 ans a mis tout le monde d'accord. Titulaire face à Liverpool en FA Cup (victoire des Blues 2-0 le mardi 3 mars), il a régné en maître dans l'entrejeu. En face, les pauvres Fabinho et Curtis Jones ont vécu un calvaire. Ils ont été complètement dépassés par la technique, la vista et l'engagement du jeune écossais. Ce dernier a d'ailleurs logiquement été élu homme du match.

«Il met le pied, il est toujours disponible, il veut trouver des angles, il joue juste, bouge au milieu avec le bon tempo», s'enflammait Frank Lampard après la rencontre. Ross Barkley y allait également de son compliment. «Il a été brillant, mais ce n'est pas une surprise pour moi étant donné la façon dont il s'entraîne tous les jours.» Il restait à Gilmour d'enchaîner en championnat le week-end dernier, lui qui profitait des blessures de N'Golo Kanté et de Mateo Kovačić pour se faire une place aux côtés de Mount et Barkley dans le 4-3-3 de Chelsea.

Une grande maturité dans le jeu

Il a en plus bénéficié de la suspension de Jorginho pour à nouveau intégrer le onze de départ face à Everton. Face aux Toffees, il a encore éclaboussé la rencontre de son talent (victoire 4-0). Toujours aligné en pointe basse au milieu, l'international U21 a réussi à jouer avec simplicité, le plus souvent en une touche de balle, offrant du temps à ses partenaires. Très mobile, il a affiché une grande maturité sur le terrain, malgré un frêle physique et un visage poupin. Résultat, une seconde récompense consécutive d'homme du match grâce à ses 91 ballons touchés, ses 74 passes réussies et ses 12,6 kilomètres parcourus. Pas mal pour une première titularisation en Premier League en carrière.

Des légendes du championnat telles que Michael Owen ou Rio Ferdinand, aujourd’hui consultants, ont applaudi la prestation du natif d'Irvine. Nouveau venu dans le paysage foot anglais, Gilmour va maintenant être attendu régulièrement. Il lui faudra déjà essayer de conserver sa place de titulaire alors que le championnat est désormais suspendu jusqu'au 4 avril. Et que dire des absents du moment ? Avec l'Ecossais aux manettes de son milieu de terrain, Lampard dispose d'un talent qui ne demande qu'à être bien guidé. Il ne faudra évidement pas précipiter les choses, d'autant qu'il n'a pas encore 10 matches professionnels dans les jambes mais il semble déjà mûr pour la suite. Par ailleurs des voix s'élèvent en Ecosse pour le voir intégrer la sélection A.

Le plus dur commence

«Il a reçu le ballon dans des zones compliquées du terrain. Vous avez besoin de confiance pour réaliser ça. Tous les ingrédients étaient réunis aujourd'hui (dimanche dernier). Nous avons eu beaucoup de blessures, mais la seule façon d'y faire face est de nous faire confiance. Quand Billy, 18 ans, entre, ce n'est pas un problème. Aujourd'hui, il y avait beaucoup de concentration, mais nous ne pouvons pas nous reposer là-dessus. Nous allons à Aston Villa (ce samedi à 18h30 initialement) et nous devons reproduire ça», assurait Lampard après la victoire au Bridge. L'entraineur des Blues va devoir se faire une raison. Pour revoir Gilmour sur un terrain, il faudra attendra des jours meilleurs.

Plus d'infos

Articles recommandés

Commentaires