Liga : l'Atlético s'impose en fin de match face à Osasuna et reste leader devant le Real Madrid, le FC Barcelone s'incline contre le Celta et dit adieu au titre

Pour le compte de la 37ème journée de Liga, l'Atlético a fait un grand pas vers le titre en s'imposant contre Osasuna en fin de match (2-1). En gagnant face à l'Athletic Bilbao (0-1), le Real Madrid peut toujours y croire, contrairement au Barça qui a perdu contre le Celta de Vigo (1-2).

Luis Suarez a été le héros de l'Atlético contre Osasuna
Luis Suarez a été le héros de l'Atlético contre Osasuna ©Maxppp

Toujours aussi folle et incertaine, la course au titre en Liga a pris un autre tournant aujourd’hui. À l’occasion de la 37ème et avant-dernière journée du championnat espagnol, le leader l’Atlético (80 points avant le coup d’envoi) affrontait Osasuna, 11ème, au Wanda Metropolitano. En cas de victoire face à Osasuna et de défaite du Real Madrid, les hommes de Diego Simeone pouvaient être champions dès aujourd’hui. En début de match, ces derniers manquaient de réussite avec ce poteau touché par Luis Suarez à bout portant (20e). Huit minutes plus tard, l’avant-centre uruguayen se procurait une nouvelle occasion et sa frappe fuyait le cadre de justesse. En fin de première période, la tentative de loin de Saul passait tout proche des montants du gardien d’Osasuna. 0-0 à la pause.

La suite après cette publicité

Malgré une nette domination, les Colchoneros n’arrivaient pas à trouver le cadre. À la 58e minute de jeu, Savic pensait ouvrir le score de la tête mais le défenseur monténégrin était finalement signalé hors-jeu. Même scénario huit minutes plus tard, mais cette fois-ci c’était le but de Yannick Carrasco qui était refusé. Et contre toute attente, c’est Osasuna qui inscrivait le premier but de cette rencontre à la 75e minute de jeu avec une tête de Budimir, que ne parvenait pas à arrêter Oblak dont la main n’était pas assez ferme. 1-0 pour le club de Pampelune, mais le but de l’Atlético venait enfin à la 82e minute avec cette frappe sous la barre de Renan Lodi qui égalisait (1-1). En toute fin de match, Luis Suarez donnait la victoire à l’Atlético (87e) et permettait aux Colchoneros de conserver le fauteuil de leader avec cette victoire (2-1).

Le FC Barcelone dit adieu au titre, le Real peut toujours y croire

Pour continuer de croire au titre, le Real Madrid (2ème) et le FC Barcelone (3ème) devaient s’imposer respectivement face à l’Athletic Bilbao et au Celta de Vigo. Le Barça ne tremblait pas et ouvrait le score grâce à un but de Lionel Messi de la tête, assez rare pour être souligné (27e). Le 30ème de la saison pour la Pulga. Avant la mi-temps, Santi Mina égalisait pour le Celta de Vigo face à un Gérard Piqué immobile, et inscrivait donc son 11ème but en championnat. 1-1 à la pause entre les deux équipes. En seconde période, Ter Stegen sauvait les siens avec une superbe parade (72e), mais 10 minutes plus tard, Lenglet voyait rouge et laissait ses coéquipiers en infériorité numérique. Cette fébrilité permettait à Santi Mina de donner la victoire aux siens dans les dernières minutes du match (2-1) et tuait ainsi les derniers espoirs de titre du Barça avec la victoire de l’Atlético. Le FC Barcelone tentera donc de conserver sa troisième place la semaine prochaine alors que Séville reste à l’affût. Du côté du Real, c’était beaucoup plus calme notamment en première période où aucun but n’était inscrit. 0-0 à la mi-temps. En seconde, malgré plusieurs tentatives de la part de l’équipe basque, c’est Nacho qui profitait d’un centre à ras de terre de Casemiro pour pousser le cuir au fond des filets (67e). 1-0 pour l’équipe de Zinedine Zidane qui réussissait à tenir ce score. Victoire cruciale, essentielle même pour le Real qui reste deux points derrière son voisin l’Atlético, mais qui peut toujours rêver du titre.

Alors que Séville était assuré de finir au moins 4ème, Villarreal (7ème), son adversaire du jour, devait s’imposer pour garder des chances de se qualifier en Ligue Europa. Chose faite pour les joueurs de Unai Emery qui s’imposaient grâce notamment à un triplé de Carlos Bacca qui marquait de la tête (34e), du droit après avoir effacé Koundé et Bounou (47e), et d’une frappe en dehors de la surface dans le but vide (79e). Les Sévillans s’écroulaient dans ce match alors qu’ils passaient la quasi-intégralité de la seconde période à dix contre onze après l’exclusion de Diego Carlos (51e). Dans les autres rencontres, la Real Sociedad (5ème) s’est largement imposée face à Valladolid (18ème), grand perdant de cette course au maintien, notamment grâce à des buts d’Alexander Isak, auteur d’un doublé en première période, de David Silva et d'Adnan Januzaj. Dans la course au maintien, Elche (19ème) s’imposait face à Cadix (12ème) et gardait encore espoir, tout comme Eibar (20ème) malgré sa défaite conte Valence (14ème). Mais il faudra un véritable exploit pour que la lanterne rouge reste en Liga... Huesca (17ème) loupait le coche face au Betis qui suivait le rythme de la Real Sociedad, tandis qu’Alavés (15ème) se donnait de l’air en battant Grenade (10ème) dans un match animé.

Le classement de la Liga à retrouver ici

Les résultats de la 37e journée :

  • Alavés 4-2 Grenade : Pons (8e), Duarte (21e), Joselu (66e), Rioja (72e) ; Molina (31e), Puertas (63e)

  • Athletic Bilbao 0-1 Real Madrid : Nacho (68e)

  • Atlético de Madrid 2-1 Osasuna : Renan Lodi (82e), Suarez (88e) ; Budimir (76e)

  • FC Barcelone 1-2 Celta de Vigo : Messi (28e) ; Mina (38e, 89e)

  • Betis Séville 1-0 Huesca : Iglesias (57e s.p)

  • Cadix CF 1-3 Elche : Jose Mari (15e s.p) ; Milla (58e), Gonzalez (64e), Fidel (88e)

  • Getafe 2-1 Levante : Alena (13e), Kubo (84e) ; Melero (30e)

  • Real Sociedad 4-1 Valladolid : Isak (6e, 16e), Silva (28e), Januzaj (35e s.p) ; Marcos Andre (82e)

  • Valence 4-1 Eibar : Guedes (3e, 49e), Soler (19e, 30e) ; Gil (39e)

  • Villarreal 4-0 Séville FC : Bacca (34e, 47e, 79e), Moreno (66e)

Plus d'infos

Commentaires