Real Valladolid : mais où est passé Hatem Ben Arfa ?

Après avoir débuté quelques jours après son arrivée, Hatem Ben Arfa n'a participé à aucun des trois derniers matchs de sa nouvelle équipe. Pire encore, il n'était même pas sur la feuille de match.

Hatem Ben Arfa lors de sa seule apparition en Liga
Hatem Ben Arfa lors de sa seule apparition en Liga ©Maxppp
La suite après cette publicité

L'arrivée d'Hatem Ben Arfa à Valladolid a beaucoup fait parler en Espagne cet hiver. Certains y ont ainsi vu un renfort de poids pour le club de Castille-et-León, alors que d'autres étaient bien plus sceptiques, notamment à cause du passif compliqué du Français et de son inactivité pendant plusieurs mois. « Je voulais rejoindre l’Espagne, la Liga. Après, j’ai senti que le club me voulait vraiment, il m’a montré beaucoup d’intérêt. Je sais qu’ils ont un projet de faire grandir le club. Pour moi, c’était un choix facile à faire. Il y avait tout pour que je choisisse Valladolid », confiait le Français.

C'est Ronaldo Nazario, le président de la formation espagnole, qui avait mis le pied à l'étrier pour que l'opération puisse se concrétiser. Du côté de la direction, il n'y avait pas de doute quant à l'impact futur de l'ancien de l'OL et du PSG sur le club. « Pour nous, c’est une star mondiale. Nous voulons que l’équipe grandisse et il peut nous y aider. Comme le président l’a déjà dit, si nous faisons bien les choses, on peut se retrouver à lutter pour la Ligue des Champions d’ici à cinq ans », expliquait le directeur de cabinet du dirigeant brésilien David Espinar à L'Équipe suite aux débuts du principal concerné avec Valladolid.

Déjà une polémique à son actif

C'est face à Villarreal qu'il est ainsi entré en jeu, le 8 février dernier, une dizaine de jours après l'officialisation de son arrivée. Il a foulé la pelouse pendant quelques minutes après avoir pris la place d'Oscar Plano à la 78e minute, mais n'a logiquement pas vraiment eu l'opportunité de se distinguer dans cette rencontre qui s'est terminée sur le score de 1-1. Pire encore, il a eu le temps de créer une polémique, puisque les caméras l'ont filmé s'échauffant de façon trop nonchalante. Pas une bonne idée quand on sait qu'il avait tous les yeux braqués sur lui, et le directeur sportif du club Miguel Angel Gomez avait même dû monter au créneau publiquement, n'hésitant pas à le recadrer.

Mais depuis, il n'a plus rejoué. Face à Granada, l'Espanyol et la Real Sociedad, il n'est tout simplement pas entré dans la liste des joueurs retenus par son entraîneur, Sergio Gonzalez. Une situation qui interpelle, et Matheus Fernandes, le milieu de terrain arrivé de Palmeiras via le Barça est lui aussi dans le même cas. En conférence de presse, l'entraîneur espagnol est ainsi régulièrement assailli de questions sur ses deux recrues hivernales. « On verra quand ils seront prêts pour pouvoir entrer dans une liste », a-t-il répondu jeudi dernier, un peu agacé.

Une prépa spécifique

Hatem Ben Arfa ne serait donc pas prêt physiquement, ce qui semble tout à fait plausible et logique au vu de sa longue période d'inactivité, mais on peut donc se poser une question : pourquoi l'avoir fait débuter dès son arrivée ? Pendant ce temps, le Français suit une sorte de "pré-saison dans la saison". Le club lui a concocté un programme de remise en forme qui devrait lui permettre d'arriver à un niveau optimal sur le plan physique dans les prochaines semaines. Sergio Gonzalez avait d'ailleurs clairement laissé entendre qu'il s'attendait à voir un Ben Arfa à un bien meilleur niveau physique il y a deux semaines, et parlait même de « pas en arrière » dans la préparation du joueur.

Sergio Gonzalez risque d'ailleurs d'avoir besoin de lui assez vite. Si l'équipe a pris de l'air dans le bas de tableau, et est désormais quinzième, sept points au-dessus de la zone de relégation, Sergi Guardiola sera absent pour le match face à l'Athletic, suspendu, alors que les attaquants habituels de l'équipe B ne seront également pas disponibles. Celui qui a récemment misé sur un 4-3-3 (on avait jusqu'ici surtout du 4-4-2 ou du 3-5-2) risque donc d'avoir besoin du Français ce week-end face aux Basques. Un changement tactique qui, s'il venait à se confirmer sur la durée, augure de bonnes choses pour le joueur formé à l'OL, qui pourrait ainsi occuper une place sur un des flancs de l'attaque. Ben Arfa pourra-t-il enfin participer à son deuxième match de Liga ou enchaînera-t-il sur un quatrième match sans jouer ? Réponse en fin de semaine...

Plus d'infos

Articles recommandés

Commentaires