Euro 2020, équipe de France : le clan Karim Benzema monte au créneau

Muet depuis son retour en équipe de France, Karim Benzema se retrouve déjà au centre des attentions. L'attaquant du Real Madrid positive.

Karim Benzema lors de la rencontre Hongrie-France.
Karim Benzema lors de la rencontre Hongrie-France. ©Maxppp
La suite après cette publicité

Un compteur bloqué à zéro depuis son retour et, déjà, les doutes s'installent. Karim Benzema (33 ans) est au cœur des débats ces dernières heures. Le buteur du Real Madrid, titulaire lors des quatre derniers matches de l'équipe de France, n'a pas encore trouvé la faille et son influence est, déjà, remise en question. Didier Deschamps demande de la patience, Antoine Griezmann aussi, mais L'Équipe réclame «un déclic et vite !»

Dans l'entourage de l'attaquant formé à l'Olympique Lyonnais, on se veut résolument confiant. Mieux, ces premières remises en question ne l'atteignent pas. «Karim ne se prend pas la tête», explique un de ses proches au quotidien sportif avant de poursuivre. «S’il avait marqué en match de prépa ou face à l’Allemagne (1-0) avec ce but refusé en fin de partie, il aurait peut-être mis sa belle action contre les Hongrois. Mais c’est peut-être un mal pour un bien de passer à côté d’un match comme ça, et qui n’a pas de conséquences».

Pas de prise de tête

Un raté, ça peut arriver. Un match moyen aussi. L'essentiel est ailleurs. Et à en croire cet intime de KB9, il n'y a pas franchement d'inquiétude à avoir. «Karim se sent bien physiquement. Il est à l’aise dans ce collectif. Il attend que ça rigole», a-t-il tout simplement indiqué. La théorie du robinet de Griezmann ou du ketchup de Ronaldo.

Cristiano Ronaldo, justement, son ancien partenaire au Real Madrid, trois buts au compteur depuis le début de l'Euro et déjà des records à la pelle, se dressera devant lui mercredi avec le Portugal (3e journée du groupe F). L'occasion rêvée pour mettre les points sur les i et dissiper les premiers doutes. À lui de jouer.

Plus d'infos

Commentaires