Le vestiaire du FC Barcelone soulagé après le tirage PSG

Suite au tirage au sort des 8es de finale de Ligue des Champions, le vestiaire du FC Barcelone est apparu plutôt soulagé d'avoir hérité du Paris SG selon la presse espagnole.

Antoine Griezmann célèbre un but aux côtés de Lionel Messi
Antoine Griezmann célèbre un but aux côtés de Lionel Messi ©Maxppp
La suite après cette publicité

La dernière visite du Paris SG à Barcelone, en 2017, a laissé de beaux souvenirs aux Catalans. Les Blaugranas, sèchement battus (4-0) à l'aller au Parc des Princes, étaient parvenus à renverser la vapeur au terme d'un match retour complètement fou (6-1) et s'étaient qualifiés dans les derniers instants pour les quarts de finale de Ligue des Champions. Le sort a à nouveau décidé d'opposer les deux formations au stade des 8es de finale de l'édition 2020/21 de C1.

Et quelques instants après le tirage au sort, effectué à Nyon, en Suisse, au siège de l'UEFA, l'heure était plutôt au soulagement au sein du vestiaire blaugrana. «Cela aurait pu être pu pire», résumait ainsi le groupe de Ronald Koeman selon les indiscrétions de As. Le quotidien sportif espagnol explique en effet que, si certains ont eu des réactions de méfiance face à l'écurie parisienne emmenée par Neymar, le son de cloche était globalement positif.

Soulagement mais respect

Les Culés, qui ont terminé deuxièmes de leur poule après avoir été giflés à domicile par la Juventus (0-3, 6e journée de Ligue des Champions), souhaitaient en effet principalement éviter deux équipes en 8e de finale : Liverpool, qui les a éliminés en demi-finale en 2019 (victoire 3-0 au Camp Nou à l'aller, défaite 4-0 à Anfield au retour), et le Bayern Munich, qui les a démolis il y a quelques mois à peine à Lisbonne, en quart de finale du Final 8 (8-2).

Lionel Messi et ses partenaires préféraient également ne pas avoir à négocier le Manchester City de Pep Guardiola, indique le journal ibérique, les Citizens étant toujours un rival difficile à manœuvrer. Au final, si le PSG est considéré comme un adversaire de taille, le vestiaire du Barça considère qu'il n'était pas le plus relevé proposé sur le plateau. De quoi motiver encore un peu plus, si besoin était, le PSG ?

Plus d'infos

Commentaires