OM : les franches révélations de Kevin Strootman sur son été agité

Le milieu de terrain néerlandais, qui est devenu indiscutable à l'OM depuis l'arrivée d'André Villas-Boas, s'est confié sur son mercato estival. L'ancien joueur de l'AS Roma a abordé en toute franchise son entrevue avec le président Eyraud. Celle-ci lui laisse clairement un goût amer.

Kevin Strootman est revenu sur son été agité avec l'OM
Kevin Strootman est revenu sur son été agité avec l'OM ©Maxppp
La suite après cette publicité

Kevin Strootman (29 ans) reste un joueur estampillé Rudi Garcia. Érigé en priorité par Rudi Garcia la saison dernière, le milieu néerlandais quittait Rome pour retrouver à Marseille un entraîneur qui lui avait confié les clés du jeu romain pendant son passage en Italie. Garcia évincé, les regards se tournaient légitimement vers l'international néerlandais. Surtout dans une période où le fair-play financier restreint l'Olympique de Marseille sur le plan économique. En manque de liquidités, le club phocéen devait donc trouver des solutions pour assainir ses finances l'été dernier.

L'une d'elles consistait à céder Strootman dont la première saison marseillaise ne fut pas une franche réussite. Le président olympien Jacques-Henri Eyraud signifie donc à son joueur qu'il serait préférable pour lui qu'il quitte la Canebière. Histoire d'alléger aussi la masse salariale du club, car le milieu de terrain possède des émoluments conséquents... Présent en conférence de presse avant la rencontre face à Rennes dimanche, le principal protagoniste est revenu sur cet épisode douloureux.

Kevin Strootman en veut à ses dirigeants

Titulaire indiscutable depuis l'arrivée d'André Villas-Boas sur le banc (sept matches joués en Ligue 1), l'ancien Romain s'est confié sans filtre sur ses échanges avec le président Eyraud. Le natif de Ridderkerk en conserve un goût pour le moins amer même s'il se dit heureux de rester à l'OM. « Oui, le président a dit que j'avais un salaire d'un club de Ligue des champions. Ce n'est pas une bonne sensation quand quelqu'un te dit de partir. Je sais comment cela fonctionne dans le foot. Parfois, un joueur dit qu'il veut partir et il reste, parfois un président ou un directeur sportif disent que le joueur doit partir et finalement cela ne se fait pas », explique Strootman.

Avant de s'épancher sur les raisons qui ont fait capoter son départ. « On n'a pas réussi à s'entendre, à trouver une bonne solution pour moi et le club. Je suis content d'être ici, j'ai un contrat de cinq ans (NDLR: il dispose d'un salaire de 500 000 € par mois). L'entraîneur m'a dit qu'il me faisait confiance, que j'étais un joueur de l'équipe. Je veux bien faire pour ce club. Si ton boss te dit tu dois partir, ce n'est pas une bonne sensation, mais si tu gagnes sur le terrain tout le monde est positif. Ce n'est pas mon problème, je fais mon travail, le président et le directeur sportif font également leur boulot », confie le numéro douze olympien. Après un été tumultueux, Kevin Strootman préfère se focaliser sur le terrain et ainsi prouver sa véritable valeur au public marseillais. Et ainsi faire taire ses détracteurs à l'OM...

Plus d'infos

Commentaires