FC Barcelone : l'heure d'Ilaix Moriba est arrivée

Du haut de ses 18 ans, le milieu de terrain hispano-guinéen a livré une belle partition face à Séville samedi après-midi.

Ilaix Moriba
Ilaix Moriba ©Maxppp
La suite après cette publicité

Après Ansu Fati, Pedri, Ronald Araujo ainsi que Riqui Puig et Oscar Mingueza dans une moindre mesure, Ronald Koeman semble avoir une nouvelle pépite qui ne demande qu'à exploser sous ses ordres. Cette pépite, c'est Ilaix Moriba, qu'on avait déjà pu apercevoir à quelques reprises, mais qui a signé sa première grande apparition face à Séville samedi après-midi, lors de la victoire des Catalans (2-0) en terres andalouses.

Entré en jeu pour disputer 20 bonnes minutes suite à la blessure de Pedri, le milieu de terrain hispano-guinéen de 18 ans a fait étalage d'un sacré talent et d'une énorme personnalité, n'hésitant pas à prendre des responsabilités avec le ballon dans un match face à un rival prestigieux. Il est même impliqué dans le deuxième but de la partie, avec un joli une-deux avec Lionel Messi qui s'en est ensuite allé battre les défenseurs sévillans et Bono.

Koeman est fan depuis longtemps

Dans les notes de la rencontre de Sport, il écope d'un joli 8/10, alors que Mundo Deportivo évoque sa « classe » et estime que ce match est « un énorme bond en avant dans sa progression ». Une surprise ? Pas pour Koeman en tout cas, qui est séduit par le joueur depuis son arrivée en Catalogne l'été dernier. « Il a été bon avec le ballon, il a travaillé, il a fait le pressing il a beaucoup apporté. Il apprend beaucoup de choses et a un énorme avenir, il est très bon », a encore expliqué le Néerlandais après le match. Les suiveurs du Barça le connaissent aussi depuis des années maintenant, puisqu'il est le joueur le plus prometteur et médiatique de l'académie barcelonaise depuis quelques temps.

Ce n'est pas un hasard si le Barça l'a déjà blindé avec un salaire de 2 millions d'euros annuels et une clause libératoire de 100 millions d'euros. Une image de fin de match où on voit Moriba faire une révérence à son entraîneur a également beaucoup fait parler en Catalogne, signe que Ronald Koeman sait y faire avec les jeunes joueurs. Désormais, le joueur formé à La Masia semble avoir toutes les cartes en main pour être un membre de l'équipe première, et il pourrait bien être titulaire dès mercredi prochain lors du match retour de demi-finale de Copa del Rey face à cette même équipe de Séville.

Plus d'infos

Commentaires