Le Real Madrid prépare déjà la succession de Zinedine Zidane !

Suite aux couacs à répétition d'une équipe peu emballante à voir jouer, la Casa Blanca n'exclut plus de remercier son entraîneur français. D'autant qu'elle disposerait déjà de deux options de rechange.

Zinedine Zidane lors d'un match entre le Betis et le Real Madrid
Zinedine Zidane lors d'un match entre le Betis et le Real Madrid ©Maxppp
La suite après cette publicité

Sur le papier, le Real Madrid ne présente pas une feuille de route catastrophique. En six matches, toutes compétitions confondues, les Merengues ont connu la victoire à trois reprises, pour un nul et deux défaites. Sauf que les deux derniers revers, et plus particulièrement celui en Ligue des Champions face au Shakhtar Donetsk (2-3), ont fait très mal à Zinedine Zidane. Revenu au Real Madrid en mars 2019, le champion du monde 1998 avait permis à la Casa Blanca de reconquérir le titre national. Pas suffisant pour lui donner l’immunité.

Trois mois plus tard, les partenaires de Luka Modric affichent un visage loin d’être conquérant. Et le piètre spectacle proposé à domicile face à Cadiz (défaite 0-1) et contre le Shakhtar, alors que les Ukrainiens avaient neuf absents (positifs à la covid-19) a mis ZZ sur le grill. À Madrid, le Français n’a plus le droit à l’erreur. Pire, la chaîne de télévision TVE a annoncé qu’un ultimatum aurait été lancé à Zidane. En clair, le coach madrilène a jusqu’au 27 octobre pour remettre les pendules à l’heure. Sinon, ce sera l'heure du départ.

Raul et Pochettino déjà ciblés

Pas simple pour l’ancien milieu de terrain puisque les prochains rendez-vous (jusqu’au 27) sont plutôt costauds : le Clasico sur le terrain du FC Barcelone et le déplacement de Ligue des Champions sur la pelouse du Borussia Mönchengladbach. Deux obstacles pas faciles à passer. Au Real, les dirigeants semblent donc anticiper tout mauvais scénario. TVE explique que l’entraîneur du Real Madrid Castilla, Raul Gonzalez Blanco, aurait déjà été sondé. Ancienne gloire merengue, El Siete avait récemment offert la première Youth League de l’histoire de la Casa Blanca.

Promouvoir une ancienne star du club installée sur le banc de la réserve, une tactique qui rappelle forcément le parcours de Zidane. Cependant, Raul ne serait pas la seule alternative. AS révèle que le profil de Mauricio Pochettino serait également étudié. L’Argentin est apprécié pour sa capacité à bien faire jouer ses équipes et possède l’avantage d’être libre de tout contrat depuis son départ de Tottenham. Déjà courtisé par le Real en 2018, lorsque ZZ avait plié bagage, l’ancien joueur du PSG avait été retenu par son contrat chez les Spurs. Cette fois, si la Casa Blanca revenait à la charge, rien ne s’opposerait à ce mariage.

Plus d'infos

Articles recommandés

Commentaires