Mercato : le pont Boavista-LOSC se dessine déjà

Gérard Lopez s'est offert Boavista cet été avec, pour objectif, de créer des effets de synergie avec le LOSC. Explications.

Reggie Cannon, ici à la lutte avec Alex Telles
Reggie Cannon, ici à la lutte avec Alex Telles ©Maxppp

Cet été, Gérard Lopez, président du LOSC, a mis la main sur deux autres clubs, Mouscron en Belgique et Boavista au Portugal - Hier soir, le processus de transfert partiel des participations du Boavista Futebol Clube a d'ailleurs été approuvé par les actionnaires du club lusitanien, lors d'un vote qui a compté avec 299 voix pour, neuf abstentions et aucun vote contre. L'idée est claire : faire travailler les trois clubs de manière étroite. Plus de dix joueurs sous contrats avec les Dogues sont ainsi partis en Jupiler Pro League (Hervé Koffi, Saad Agouzoul, Éric Bocat, Darly Nlandu, Jean Onana, Capita, Agim Zeka, Vigiliu Postolachi, Imad Faraj, Charles Brym, El Gueye). D'autres se sont envolés pour la Liga NOS (Show, Angel Gomes et Léo Jardim).

La suite après cette publicité

Mais la formation lusitanienne sert aussi de porte d'entrée sur le Vieux Continent pour des joueurs ayant vocation à jouer un jour à Lille. C'est notamment le cas de Reggie Cannon (22 ans). Le jeune défenseur international américain (11 sélections) est arrivé cet été au Estadio do Bessa en provenance du Dallas FC, franchise de Major League Soccer. Titulaire pour ses deux premières sorties, le latéral droit a affiché un visage convaincant. Et du côté de son ancien club, on l'imagine déjà rejoindre Pierre-Mauroy à l'été 2021.

L'exemple Reggie Cannon

«Il y a une excellente relation entre Boavista et Lille. J'ai beaucoup parlé avec le directeur sportif de Lille pendant les négociations. (...) S'il part à Lille, et je sais que c'est le projet d'aller à Lille après une saison, s'il part et est bon avec Lille, peut-être qu'il sera transféré vers un autre club. Ce serait génial pour nous», a confié Andre Zanotta, directeur sportif de Dallas, au micro de MLS Soccer, évidemment intéressé car son club possède un pourcentage à la revente. «Nous garderons notre pourcentage s'il va à Lille. S'il est transféré de Boavista à Lille, ça ne changera pas ce pourcentage pour nous. Lille peut vendre des joueurs pour beaucoup plus d'argent que Boavista», a-t-il expliqué avant de poursuivre.

«Nous sommes ravis que Reggie ait cette chance en Europe, nous sommes certains que tout va bien se passer. Nous sommes confiants, Boavista est seulement la première étape. Il a assez de talent et la mentalité qu'il faut pour aller dans les meilleurs clubs, les meilleurs championnats en Europe», a-t-il conclu. Ce pont entre Boavista et Lille se matérialisera-t-il réellement dans les mois à venir ? Reggie Cannon sera-t-il le seul à l'emprunter ? Autant de questions pour lesquelles on attend impatiemment les réponses.

Plus d'infos

Articles recommandés

Commentaires