LFP, Discipline : Waldemar Kita prend très cher !

Waldemar Kita, le président de Nantes
Waldemar Kita, le président de Nantes ©Maxppp

La sanction est lourde. En cette trêve internationale, la LFP s'est penchée sur les incidents entre arbitres et certains membres de club. Sont ainsi visés le président du FC Nantes Waldemar Kita, après son comportement envers les arbitres de la rencontre Nantes-PSG (0-3), et deux Strasbourgeois : Christian Rothacker, actionnaire, ainsi que Kader Mangane le coordinateur sportif, pour leur attitude à la fin du match opposant le Racing Club de Strasbourg Alsace à l'OM (0-1).

Les trois hommes ont été sanctionnés par la commission de discipline, mais pas à la même échelle. Le président nantais va lui devoir payer une note salée : « quatre mois de suspension dont deux mois avec sursis, de banc de touche, de vestiaire d’arbitres et de toutes fonctions officielles ». Quant à l'actionnaire strasbourgeois, il n'écope lui « que » de quatre matchs de suspension dont deux matchs avec sursis. Même tarif pour le coordinateur sportif du RCSA.

Plus d'infos

Articles recommandés

Commentaires